Battaglione "Guardia reale albanese"

Section consacré aux matériels, aux fortifications, à l'organisation et aux hommes de l'armée de terre.

Battaglione "Guardia reale albanese"

Message par ALEXDEROME » 08 Avril 2015, 23:39

Il existait un Battaglione "Guardia reale albanese" au sein du 1º Reggimento "Granatieri di Sardegna" de la 21ª Divisione fanteria "Granatieri di Sardegna".
Je n'en sais pour l'instant pas plus.
https://it.wikipedia.org/wiki/Guardia_reale_albanese
ALEX
Eravamo 30 d'una sorte, 31 con la Morte
Gabriele d'Annunzio
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Image
Avatar de l’utilisateur
ALEXDEROME
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2517
Inscription : 29 Août 2008, 00:00
Localisation : Presente ! est! est!! est!!!

Re: Battaglione "Guardia reale albanese"

Message par cedric mas » 09 Avril 2015, 10:06

je confirme en effet.

Il existe une tradition ancienne de combattants albanais dans l'armée italienne (armée napolitaine pour être exact) avec par exemple le Real Macedonia (1739), transformé en 1795 en reggimento Illirico (1° et 2°) le battaglione di cacciatori Albanese (1798), le Real Albania (1800), el battaglione dei Cacciatori Macedoni (1817)...

durant la grande guerre fut constituée les "Milizie Regolari Albanesi" (avec des carabiniers royaux, des gendarmes et des policiers).

Après l'exécution de l'operation "T" en avril 1939, l'ancienne armée albanaise est dissoute est un projet de constituer des unités albanaises "italiennes" est formé : le projet vise 6 bataillons d'infanterie et 4 batteries de 75/13 (le Roi Zog en disposait de 8), 2 compagnies de Génie et 10 détachements de garnison.

outre ce projet, un régiment de représentation doit intégrer la Garde Royale, mais il sera réduit à un bataillon, le battaglione della guardia Reale Albanese (installé à Rome).

La fusion de l'armée albanaise et italienne est décidée en juin 1940, mais le problème des cadres se pose aussitôt. on dénombre alors :
- le battaglione della guardia Reale Albanese
- le battaglione "Gramos" (intégré au 78° R. Fanteria)
- le battaglione "Korata" (intégré au 2° bersaglieri puis au 77° R. fanteria)
- 2 batteries de 75/13

Le reste va être progressivement constitué pour atteindre l'objectif de 6 bataillons et de 4 batteries, :
(battaglioni "Kaptina", "Tarabosh", "Dajti", "Tomori", chacun de 800 hommes environ, mais avec un manque de cadres important.
(batterie "Mathi", "Vijosa", "Seman", "Drin" chacune de 4 pièces de 75/13

Avec un peloton de cavalleria Albanese (intégré au Gruppo "Aosta"), les forces représentent environ 4.200 hommes et 338 officiers.

Avec l'entrée en guerre et la mobilisation, l'objectif est de monter à 5.300 hommes.

je n'ai pas plus d'info sur la Garde.

CM
cedric mas
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

Re: Battaglione "Guardia reale albanese"

Message par ALEXDEROME » 09 Avril 2015, 13:38

Bonjour Cédric
Il est possible que l'on fasse un Histomag sur les Balkans un jour, si tu peux éventuellement m'indiquer les sources, mais çà ne presse pas, le prochain dans trois mois sera une histoire belge....
Eravamo 30 d'una sorte, 31 con la Morte
Gabriele d'Annunzio
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Image
Avatar de l’utilisateur
ALEXDEROME
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2517
Inscription : 29 Août 2008, 00:00
Localisation : Presente ! est! est!! est!!!

Re: Battaglione "Guardia reale albanese"

Message par cedric mas » 09 Avril 2015, 19:10

Tu as un livre dont le titre est "gli Albanese nelle forze armate italiane (1939-1943)", publié par l'USSME, de Piero Crociani (ROMA 2001).

Avec un cahier photo à la fin et quelques planches uniformologiques en couleur...

je ne sais pas s'il se trouve sur le net (mais je l'ai chez moi :P :P :P :lol: )
cedric mas
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

Re: Battaglione "Guardia reale albanese"

Message par cedric mas » 09 Avril 2015, 19:29

Outre des chapitres sur les opérations (à commencer par la campagne de Grèce), le chapitre 12 est sur la Guardia Reale Albanese.

constituée le 16 avril à Tirana elle débarque le 21 à Rome, casernée à la caserne "Principe di Piemonte" à Santa Croce di Gerusalemme (siège du 2° regg. granatieri).

elle est alors composée de 24 officiers (dont 1 italien), 2 marescialli, 52 sergenti maggiori e sergenti et 567 graduati e soldati.

Le transfert aussi rapide pour rendre visible le rattachement à la couronne de l'Albanie : c'est avant tout un symbole politique (la décision est de Mussolini et date du 11 avril, soit le lendemain de l'opération).

La sélection et l'organisation de l'unité pose problème (car les hommes transférés se révèlent pas aux standards d'une garde royale, la taille minimale notamment doit être abaissée à 1,66m puis 1,64m).Le bataillon est finalement organisé sur 5 compagnies (après de nombreuses vicissitudes typiques de la bureaucratie italienne) le 1er avril 1940 (il compte alors 28 off., 6 maresc., 48 serg. et 522 caporali e soldati).

Souvent sollicités lors des défilés en Italie, ce bataillon (composé de musulmans et d'orthodoxes) oblige même l'armée à modifier sa Loi relative aux pratiques religieuses (et aux sacrements) accordés aux militaires...

le 10 juin, le bataillon a 20 off., 28 ss-off. et 528 cap. et soldats, avec 24 FM, 9 mortiers d'assaut et 4 mitrailleuses.

Il est endivisionné au sein de la division "Grantieri di Sardegna" lors de la mobilisation, et déployé sur le front occidental donc, où il arrive après l'armistice.

il a comme motto "Gati me vdeke per Mbret" (prêt à mourir pour le Roi) et assure ensuite un présence à Rome (gardes au Quirinal notamment).

Malgré la réduction progressive de ses effectifs (il passe à 3 compagnies en novembre 41), il est décidé la constitution d'un second bataillon à Tirana le 1er septembre 42. ce nouveau bataillon sera engagé dans de petites opérations pour des questions "d'honneur" à partir de mai 43.

En septembre 43, l'armistice entraîne la disparition de ces unités (il ne reste au 08/09 que 39 soldats albanais à Rome).

Hope this will help...
cedric mas
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

Re: Battaglione "Guardia reale albanese"

Message par ALEXDEROME » 09 Avril 2015, 20:05

Merci pour ces infos, je pense que ce projet sur les Balkans sera reporté aux calandes grecques.
Eravamo 30 d'una sorte, 31 con la Morte
Gabriele d'Annunzio
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Image
Avatar de l’utilisateur
ALEXDEROME
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2517
Inscription : 29 Août 2008, 00:00
Localisation : Presente ! est! est!! est!!!

Re: Battaglione "Guardia reale albanese"

Message par EKAERGOS » 26 Avril 2015, 19:08

Bonsoir
Je possède quelques exemplaires de l'édition française du magazine de propagande italien "Tempo"
Dans son n° 1 du 19 Mars 42 (édition française) il y a un reportage de 6 pages sur l'Albanie; la 6 eme page étant des photos couleurs (4) avec le texte suivant "...Un corps de volontaires albanais monte la garde au Palais du Roi à Rome.Depuis la mort du héros Skanderberg les patriotes albanais portent toujours sur eux un vêtement noir (veston ou manteau) garni d'un cordon rouge pour rappeler les couleurs nationales.L'uniforme de campagne des soldats italiens paraît bien sévère, lors du change (sic) de la garde, à coté des brillants uniformes des albanais ;ou l'or des galons et l'éclat des cuivres portent une note encore plus brillante soulignée par la blancheur des fez la 4 eme photo illustre une des sentinelle l'arme au pied dans la guérite ronde en pierre avec la légende suivante "Pour les jeunes soldats d'Albanie c'est un honneur de monter la garde,revêtus de leur grand'uniforme,devant le Palais Royal d'Italie, à Rome,et ils en sont bien conscients"
Désolé je ne possède pas de scan pour vous le faire partager et avant que je maîtrise l'insertion de photos... :(
Les photos de par leurs cadrages et leur définition ne permettent pas de voir l'intégralité du détachement mais on peut l'estimer à au moins une cinquantaine y compris des musiciens (caisse claire + tambours) .

Au niveau uniforme ils portent effectivement un fez rigide tronconique blanc ;moins haut que les turcs sauf celui de l'officier avec sabre qui semble un peu plus haut. Une cape recouvre l'homme jusqu'à mi-mollet celle ci est fermée par un cordon rouge passant derrière le cou et réuni au niveau du thorax par une chainette en cuivre,les mains pouvant sortir par deux grandes fentes verticales souligné de rouge pour la troupe et d'or aux extrémités trèflées pour l'officier.
Le vêtement porté dessous est de couleur blanche ;on ne distingue que les extrémités des manches et du pantalon. Les manches et le bas des pantalons ont à extrémités rouges qui remontent; jusqu'à mi mollet pour le pantalon; et se terminent en "V" vers le haut avec une bordure noire semble t'il.

Pour ce qui est des Balkans je vous recommande "La Grèce et les Balkans " d'Olivier DELORME "Histoire Folio n°221" en Trois Tomes. Je viens de terminer le T2 (1909-1955) et j'ai beaucoup appris et approfondis certains point rarement traités ou évoqués superficiellement dont certains ont des conséquences jusqu'à nos jours..comme par exemple l'épuration ethnique réalisé par l'Italie fasciste au Kosovo à l'encontre des populations slaves et autres en les remplaçant par des "colons" albanais...
EKAERGOS
Generale di brigata
 
Message(s) : 483
Inscription : 08 Décembre 2008, 00:00


Retour vers Regio Esercito

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron