Embargo du pétrole pendant la guerre d'Ethiopie

Et si l'histoire s'était passée autrement ?

Embargo du pétrole pendant la guerre d'Ethiopie

Message par cedric mas » 30 Juillet 2010, 13:04

Voici une question intéressante :

"Lu cette boutade de Mussolini faite lors d'un repas entre amis Allemands et Italiens lors des Accords de Munich:

- Les imbéciles ! S'is avaient simplement étendu leurs sanctions au pétrole, en huit jours ils me rendaient impossible la conquête de l'Abyssinie !

Henri Noguères "Munich ou la drôle de paix " p. 289
"

C'est ici :
http://www.livresdeguerre.net/forum/contribution.php?index=49145

Qu'en pensez-vous ?

Croyez-vous qu'en cas d'embargo du pétrole décidé par la France et le Royaume-Uni, l'Italie aurait du renoncer à sa prise de l'Ethiopie ?

Cela me paraît un peu gros tant les autres possibilités d'approvisionnement (Roumanie, URSS voire USA) existent...

Cordialement,

CM
cedric mas
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

Re: Embargo du pétrole pendant la guerre d'Ethiopie

Message par David Z. » 30 Juillet 2010, 16:58

J'ai répondu brièvement à cette question sur le forum "livres de guerre". Pour moi, c'est la fermeture du canal de Suez qui aurait nui considérablement aux Italiens, et les Anglais, à la grande rage du Négus, ont refusé de le faire.
David Z.
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2368
Inscription : 07 Août 2008, 00:00
Localisation : Le Bar-sur-Loup

Re: Embargo du pétrole pendant la guerre d'Ethiopie

Message par EKAERGOS » 30 Juillet 2010, 18:12

Bonsoir
Avant de se lancer dans "ce qui aurait pu être" il est bon de se remémorer ce qui a été et dont je ne suis pas sur que l'intégralité des données soit connue de tous (moi compris!)

Pour faire court l'embargo résulte d'une décision de la Société Des Nations suite à un vote le 18 Novembre 1935 ou seules l'Albanie,l'Autriche et la Hongrie votèrent contre ( en faveur de l'Italie ) alors que 52 états votaient pour.
Paradoxalement de nombreux états ayant voté les sanctions vont se montrer plus "coulants" dans leur application que les USA ,qui ne font pas partie de la SDN, qui vont essayer sans succès d'interdire l'exportation de matériels militaires vers l'Italie et de plafonner l'exportation de matières premières ,dont le pétrole,au niveau ou il était avant la crise éthiopienne.
Pendant ce temps les ministres français et britanniques tentent un "arrangement" avec l'Italie (Accords HOARE-LAVAL) mais sont désavoués par leurs opinions publiques.
On peut également citer le fait ,mentionné par l'auteur britannique Georges Orwell qui combattit dans les rangs du "POUM" trotskyste pendant la guerre d'Espagne, que des bateaux soviétiques auraient discrètement approvisionné l'Italie ,en pétrole notamment ,alors pourtant que non seulement à l'époque l'URSS faisait partie de la SDN (1934-1939) mais qu'officiellement l'URSS soutenait les républicains espagnols contre les "fascistes".
La vrai question ne parait pas être celle de l'éventuel impact d'un embargo pétrolier, car à l'époque les gisements pétroliers sont possédés par un "club" trés restreint (USA,Grande-Bretagne,Pays-Bas,URSS) mais bien plutôt de la volonté réelle d'appliquer des sanctions économiques par les états les ayant voté.
Dans la plupart des cas ces états ;France et Grande-Bretagne en particulier; n'entendaient pas "froisser" l'Italie dont ils entendaient se servir pour "contrer" l'Allemagne mais leurs populations croyaient en l'action de la SDN et ne pouvaient comprendre cette "duplicité"
@+
EKAERGOS
Generale di brigata
 
Message(s) : 480
Inscription : 08 Décembre 2008, 00:00

Re: Embargo du pétrole pendant la guerre d'Ethiopie

Message par cedric mas » 30 Juillet 2010, 19:43

Merci de vos réponse, voici un élément trouvé sur LdG, de Nicolas Bernard, toujours excellent :

"Bon résumé par Pierre Milza Serge Berstein, Le Fascisme italien. 1919-1945, Seuil, coll. Points-Histoire, 1980, p. 345 :


La solution du compromis ayant échoué, la seule voie possible est maintenant celle du renforcement des sanctions. Il est évident qu'à ce moment la seule mesure efficace aurait été un embargo sur le pétrole, les réserves italiennes ne permettant en février 1936 l'approvisionnement des chars et de l'aviation que pour trois mois et demi.

Cela aurait supposé que la France et le Royaume-Uni fussent décidés à agir efficacement contre l'Italie. Or c'est loin d'être le cas. Laval envoie le 22 décembre une lettre privée au Duce dans laquelle il réaffirme les positions amicales de son gouvernement à l'égard de l'Italie. Il s'ensuit un échange de lettres où Laval et Mussolini polémiquent courtoisement sur la signification des "mains libres" évoquées à Rome en janvier 1935. Du côté britannique, si Eden semble déterminé à agir, ses collègues du cabinet sont généralement réservés. Dans ces conditions, les décisions de la S.D.N. se trouvent retardées par d'interminables discussions préliminaires et techniques. Sur la question du pétrole, l'attitude adoptée par les Etats-Unis est évidemment fondamentale. En août 1935, le Congrès a voté une "loi de neutralité" interdisant toute vente de matériel de guerre aux pays belligérants et permettant au président de restreindre, s'il le juge bon, toutes les exportations à destination de ces pays. Roosevelt peut donc en théorie interdire la vente de pétrole à l'Italie. Mais, devant cette redoutable éventualité, les compagnies pétrolières font pression sur le Sénat et, à la fin de décembre, la Commission des Affaires étrangères rejette l'idée d'un embargo sur le pétrole destiné à l'Italie. C'est condamner d'avance toute initiative de la S.D.N. en ce sens.


En fait, le gouvernement britannique était plutôt disposé à imposer un embargo sur les matières stratégiques telles que le pétrole, pour contenir l'expansion italienne et rassurer sa propre opinion publique.

Toutefois, aussi bien les experts mandatés par Londres que ceux de la S.D.N. avaient abouti à la conclusion que restreindre l'accès de l'Italie au pétrole ne se traduirait par aucun effet tangible, et à plus forte raison ne mettrait pas en échec l'invasion de l'Ethiopie - voir G. Bruce Strang, "The Worst of all Worlds. Oil Sanctions and Italy's Invasion of Abyssinia. 1935-1936", Diplomacy Statecraft, Vol. 19, n°2, juin 2008, p. 210-235. Une telle inefficacité a d'ailleurs été récemment confirmée par Cristiano A. Ristuccia, "1935. Sanctions against Italy: Would Coal and Crude Oil Have Made a Difference?", Oxford University Economic and Social History Series, 1997.

A cet égard, comme le soulignent les deux historiens français précités, le rôle des Etats-Unis était déterminant. Auraient-ils suivi la S.D.N., l'Italie tombait littéralement en panne d'essence dès le premier trimestre 1936, tandis que sa production industrielle n'aurait pas manqué de s'effondrer. Mais il n'y a pas eu de véritable pression diplomatique en ce sens, et le lobbying des sociétés pétrolières a porté ses fruits, de sorte que Mussolini a continué à recevoir du carburant américain, alors que l'administration Roosevelt apparaissait favorable à des mesures de rétorsion.
"

Mais David a raison, sans passer par un embargo, le blocage de Suez aurait déjà rendu bien problématique l'aventure Abyssinienne de Mussolini.

CM
cedric mas
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

Re: Embargo du pétrole pendant la guerre d'Ethiopie

Message par EKAERGOS » 30 Juillet 2010, 20:24

cedric mas a écrit :Mais David a raison, sans passer par un embargo, le blocage de Suez aurait déjà rendu bien problématique l'aventure Abyssinienne de Mussolini.
CM

...Sauf que le blocage du Canal est exprèssément interdit par la "Convention de Constantinople" du 29/10/1888 qui régit le fonctionnement du canal et celà "même en temps de guerre" le "blocus" lui même étant formellement interdit.
http://fr.wikisource.org/wiki/Convention_de_Constantinople_sur_le_Canal_de_Suez
Et comme la SDN n'avait ni les moyens ,ni même la volonté, d'engager les hostilités contre un de ses membres, il était hors de question qu'elle "mandate" une puissance pour exécuter ses sanctions contre une puissance souveraine et d'un autre coté je vois mal la "Royal Navy" se positionner aux entrées du canal pour arraisonner les batiments italiens ce qui aurait été un "Casus Belli".
Il n'en fut pas de même un peu plus tard quand au nom de la "Non Belligérance" pendant la guerre civile espagnole des batiments furent arraisonnés ...avec parcimonie :D
EKAERGOS
Generale di brigata
 
Message(s) : 480
Inscription : 08 Décembre 2008, 00:00

Re: Embargo du pétrole pendant la guerre d'Ethiopie

Message par David Z. » 30 Juillet 2010, 21:42

En effet, mais certains, en particulier au Foreign Office, y avaient tout de même songé, d'autant plus que les réseaux informateurs savaient parfaitement que Mussolini n'avait pas l'intention, lui non plus, d'aller jusqu'au conflit armé. D'ailleurs, au pinacle de la crise, il a même été tenté d'abandonner la partie et de rechercher un compromis destiné à conserver les rectifications de frontières déjà acquises. L'idée du blocus de Suez était donc pertinente.
David Z.
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2368
Inscription : 07 Août 2008, 00:00
Localisation : Le Bar-sur-Loup

Re: Embargo du pétrole pendant la guerre d'Ethiopie

Message par cedric mas » 31 Juillet 2010, 19:38

Bien vu Ami Ekaergos !

Je ne vois pas les britanniques violer des conventions internationales, sauf à perdre toute légitimité à rester en Egypte, et cela ils n'accepteraient pas.

Mais pour revenir à l'embargo, je ne pense pas qu'il aurait été suivi par la Roumanie (je laisse l'URSS de coté vu l'anticommunisme de l'Italie mussolinienne).

CM
cedric mas
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

Re: Embargo du pétrole pendant la guerre d'Ethiopie

Message par EKAERGOS » 01 Août 2010, 18:55

Pour en revenir au pétrole il faut se remettre dans le contexte de l'époque..et ne pas confondre la SDN et l'ONU et celle ci si elle a voté des "sanctions" ne pouvait guére aller au delà des armes et munitions.
Après 1918 les Alliés en créant la SDN avaient voulu "mettre la guerre hors la loi" largement soutenus par leurs électeurs profondément meurtris par cette gigantesque tuerie de masse
Le recours à la guerre entre membre était donc une "infraction" et le premier "accroc intervint en 1931/32 quand le Japon envahit la Chine (Voir "Le Lotus Bleu" avec Tintin :D ) et occupa la Mandchourie le Japon quitta la SDN en 1933...et continua
Celà a certainement du encourager Mussolini mais la SDN a l'époque ne pouvait imposer un embargo tel qu'on a pu en voir plus tard ,l'exemple des USA ou Roosevelt voulait justement restreindre les livraisons de pétrole et qui du battre en retraite devant le lobby des Compagnies pétrolières illustre bien le problème.
Il est d'ailleurs intéressant de constater que les immenses gisements pétroliers de Libye ne furent découverts qu'en 1958/59 ,si Mussolini avait encore vécu je pense que celà lui "aurait fait drole"...
Concernant la guerre avec l'Ethiopie de manière plus générale j'ai toujours du mal à saisir le pourquoi de cette opération considéré rationnellement l'AOI est tributaire du Canal de Suez ..,et donc par ricochet de l'Empire Britannique. Une occupation de l'Ethiopie provoquera une réaction automatique de ce dernier car il coupe un axe Nord/Sud qui part d'Alexandrie pour rejoindre le Cap à travers l'Afrique Orientale ,sans parler de la "Route des indes".
En 1935 Mussolini était au zénith en matière diplomatique et s'il avait joué le jeu de la SDN après les "incidents" à la frontière nul doute qu'il aurait obtenu de gros avantages en faisant l'économie d'une guerre couteuse....
EKAERGOS
Generale di brigata
 
Message(s) : 480
Inscription : 08 Décembre 2008, 00:00

Re: Embargo du pétrole pendant la guerre d'Ethiopie

Message par fredl109 » 14 Août 2010, 17:34

N'oubliez pas messieurs la réaction plus que tiède de l'ensemble des membres de la SDN lors de l'invasion de l'Ethiopie et ceux malgrés un poignant plaidoyé du Négus lui même, je ne vois pas comment aprés de tels évenement, ils auraient pus réagir sans ce couvrir de ridicule alors qu'ils n'avaient pas bougés le petit doigt précédamment. De plus la SDN n'avait pas vraiment un grand pouvoir sauf sur le papier.
Amitiés Fred :D :D :D :D
fredl109
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 1062
Inscription : 28 Juin 2009, 00:00


Retour vers Uchronie

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron