Sante Garibaldi et la légion garibaldienne en 1940

Section dédiée aux actions contre la France et l'Angleterre en 1940, aux opérations des sous-marins de la Betasom en Atlantique et à l'occupation du territoire français entre 1942 et 1945.

Sante Garibaldi et la légion garibaldienne en 1940

Message par ALEXDEROME » 17 Juillet 2017, 20:57

Depuis des années je suis à la recherche sur une unité d'Italiens "fuoriusciti" c'est-à-dire exilés d'Italie, antifascistes qui auraient combattu au sein de l'armée française en 1940. Or le 10 juin 1940, l'Italie déclare la guerre, donc l'unique unité qui peut recevoir ces Italiens ne peut être que la Légion, comme en 1914 ou alors l'internement, où ils seront les hôtes des geôles françaises en compagnie de vrais fascistes. Est-ce un mythe ? Le chef de cette "légion" était Sante, petit-fils de Giuseppe Garibaldi.
Sante a été ensuite arrêté par la Gestapo et transféré à Dachau. Sa rocambolesque libération dans le nord de l'Italie par un officier de la Werhmacht avec d'autres illustres otages comme la famille von Stauffenberg, la femme de Léon Blum ou le fils de Churchill est évoquée ici : viewtopic.php?f=30&t=3232&hilit=Braies
Il meurt peu après la guerre.
Eravamo 30 d'una sorte, 31 con la Morte
Gabriele d'Annunzio
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Image
Avatar de l’utilisateur
ALEXDEROME
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2476
Inscription : 29 Août 2008, 00:00
Localisation : Presente ! est! est!! est!!!

Re: Sante Garibaldi et la légion garibaldienne en 1940

Message par bologna » 17 Juillet 2017, 21:43

Il n'y a pas eu en 1939-1940 d'unité constituée exclusivement d'Italiens ou d'immigrés italiens dans l'armée française, pas même dans la Légion Etrangère.

Les Garibaldiens et autres associations d'immigrés italiens en France, ont, dès le 1er septembre 1939, proposé de constituer ce genre d'unité, comme en 1914, mais les autorités françaises ont refusé, pour ne pas provoquer Mussolini.

Donc de très nombreux Italiens de France se sont engagés volontairement, mais à titre individuel, dans la Légion Etrangère.

C'est au moment de la Libération que se reconstituent dans différents endroits en France des groupes "garibaldiens" composés en majorité d'Italiens et d'immigrés d'origine italienne, dans la Résistance et même dans l'Armée de la Libération comme dans les Alpes ou face aux poches de l'Atlantique.
bologna
Generale di divisione
 
Message(s) : 591
Inscription : 05 Août 2008, 00:00


Retour vers Le front occidental

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

cron