L'attaque du Proserpina

Section consacrée aux actions navales et aéronavales en Méditerranée de 1940 à 1943.

L'attaque du Proserpina

Message par cedric mas » 04 Septembre 2012, 14:31

Je remets la question d'Alexandre Rousselot :


Salut

A tout hasard, j'aurais deux questions au sujet de l'opération visant à couler ce tanker.

1°: est-ce que la Regia Aeronautica serait intervenu ?
2°: est-ce que quelqu'un aurait plus de précision sur le nom du navire dont l'orthographe varie selon les articles / ouvrages consultés ?


Pour rappel, en résumant :

Fin septembre 1942, les forces de l’Axe en Afrique du Nord sont de plus en plus dépendantes des livraisons de fuel provenant d’Italie par transport maritime notamment dans l’optique de l’offensif de Rommel à El Alamein.
En octobre, un nouveau convoie maritime prend la mer en direction de Tobrouk, parmi les navires : le tanker Prosperpina et ses 3 000 tons de fuel.

Le 25 octobre, le No 201 Naval Co-operation Group reçoit l’information et envois immédiatement plusieurs bombardiers de la RAF en reconnaissance armée. Sans succès.
Les navires sont, cependant, repérés le lendemain matin à 20 miles au N.O. de Tobrouk.
Un raid est alors immédiatement organisé et composé des :
- 5 Bisleys du 15 Sqn SAAF
- 8 Beauforts torpilleurs (39 et 47 Sqn RAF)
- 9 Beaufighters (252 et 272 Sqn RAF)

Les 5 appareils du 15 Sqn SAAF, sous les ordres du Maj. Pidsley (1ère section avec le Lt. Dustow) et du Lt. Lithgow (2ème section composé des Lts. Groch et Leisegang) doivent attaquer les premiers avec leurs bombes de 250 lb, suivit des Beauforts torpilleurs.

Le convoie est repéré le long de la côte à l’ouest de Tobrouk avec un destroyer à sa tête suivit de deux navires marchands, d’un second destroyer et enfin du Prosperpina, encadré par deux destroyers supplémentaires.
L’ordre de l’attaque est immédiatement donné par le Wing Commander George Gee (à bord d’un des Beauforts).
Le Lt. Lithgow et sa section se dirige en direction des navires marchands au raz des flots, mais peu après le Bisley « F » (BA234) du Lt. Groch est mortellement touché et s’écrase en flamme, tuant l’observateur (Lt. Johnston), tandis que le pilote et son mitrailleur (A/Sgt. Twigg) survivent et seront capturés.
Dans le même temps, la seconde section du 15 Sqn SAAF se dirige vers le Prosperpina. Si les bombes du Lt. Dustow semblent infliger exploser près du navire, son appareil est rapidement abattu par la DCA des navires, tuant tous ses occupants (Lt. Farr et W.O. van Graan). Cependant peu après, le Maj. Pidsley réussis à toucher le Tanker dont s’élève, alors, une colonne de fumée, tandis que plusieurs torpilles explosent contre ce dernier.
Cependant dans la confusion deux appareils entrent en collision : le Bisley « X » (BA 486) du Lt. Leisegang (Lt. Francis et W/O. Swann) et l’un des Beaufort, l’ensemble des membres d’équipage étant tués.

Finalement après 5 heures de vol, les appareils (malgré des pertes relativement lourde : 3 Bisleys sur les 5, ainsi que 3 Beauforts sur 8) rentrent à la base de Gianacles, au sud d’Alecandria où ils sont reçu et féliciter par l’Air Vice Marshal Slatter et Coningham.

Source :BOUWER S., Thompson G., The Aegean Pirates, The history of 15 Squadron SAAF in WW2, Durban : SAAF Association, 2009, 263 pp.
cedric mas
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

Re: L'attaque du Proserpina

Message par cedric mas » 04 Septembre 2012, 14:32

ma réponse :
C'est Proserpina

voir ici : http://www.wrecksite.eu/wreck.aspx?31986

Une photo :

Image

CM
cedric mas
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

Re: L'attaque du Proserpina

Message par cedric mas » 04 Septembre 2012, 14:32

les infos et docs mis en ligne par Alexandre R. :

Ok, merci, car j'avais trois orthographes différentes : Proserpina, Prosperina et Prosperpina....


Quelques autres photos (source cité plus haut + War Diary 15 Sqn SAAF)

Image

Image

Image

Image

Image

Image

Image
cedric mas
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

Re: L'attaque du Proserpina

Message par cedric mas » 04 Septembre 2012, 14:52

Je complète :

Le Proserpina fait partie d'un convoi "TT" qui part de la Sude pour Tobrouk :
- le navire allemand Dora vient de Salonique (avec deux autres navires - escorte des Tp Monzambano et Solferino) vers le Pirée ;
- le tanker Proserpina vient de Tarente (esc. Tp Partenope et Lira) et passe par le canal de Corinthe jsuqu'au Pirée ;
Ces deux navires quittent le Pirée le 24/10 à 05.34 (esc. Tp Partenope, Lira, Monzambano) et rallie le navire Tergesta (esc. Tp Ciclone et Calatafami) au large de la Sude (où il a été réparé suite aux attaques subies le 11/10) le 24/10 vers 17.24
Le convoi vogue vers Tobrouk, laissant le Tp Manzambano, mais escroté par une couverture de 3 à 5 appareils en permanence le jour du 24 et du 25/10, et de 10 appaereils le 26/10 jusqu'à son arrivée au port de Tobrouk à 18.30.
C'est à cause de ces escortes que les Alliés récupèrent l'information, Ultra déchiffrant lescmessages de la Luftwaffe.
le convoi traverse la Méditerranée sans difficultés, à part quelques alertes S/M, jusqu'à 00.35 le 26/10, où le bruit de moteurs d'avions se fait entendre dans la nuit jusqu'à 02.00. une torpille est lancée sur le Proserpina qui l'évite à 02.00.
Les attaques aériennes commencent..
elles vont se succéder à 02.15, 02.24 (torpille contre le Calatafami), 02.30 (7 bombes contre la poupe du Lira).
Les avions ennemis continuent à suivre le convoi sans attaquer de 03.18 à 04.02.
après le lever du jour, alors que le convoi n'est plus qu'à 50 mn de Tobrouk, il est attaqué à 11.10 par 10 Liberators, sans dommages. à 11.25, nouvelle attaque de 5 Liberators, à nouveau sans parvenir à toucher les navires qui sont encadrés de près par les bombes.
à 11.25, une nouvelle vague de 11 Liberators attaque sans succès.
à 14.30, nouvelle attaque de 14 torpilleurs qui se divisent en 3 groupes : un de 6 appareils passe à babord du Ciclone pour attaquer la Proserpina (qui vient de rentrer dans le convoi avec le Calatafami après une avarie de moteur réparée), un de 4 torpilleurs attaque le Dora et un de 4 torpilleurs attaque le Tergesta.
la Proserpina est touchée par deux torpilles et laissée en flamme (65 marins sauvés, 12 disparus), tandis que les deux autres navires réussissent à éviter les torpilles.
à 18.16, alors que le convoi arrive aux obstacles de l'entrée de la rade de Tobrouk, une attaque de 3 torpilleurs fait sauter le Tergesta, chargé de munitions, entraînant la mort de tout l'équipage.
seul le Dora s'amarre au quai de Tobrouk à 18.50

source Amm. Guiseppe Fioravanzo, la Difesa del Traffico con l'affrica settentrionale, La Marina Militare nella seconda guerra mondiale, vol. VIII, pp. 93-96 ;
cedric mas
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

Re: L'attaque du Proserpina

Message par cedric mas » 04 Septembre 2012, 15:06

autre source (je donne que ls infos en plus de l'exposé précédent) :

Le Proserpina a déjà échappé le 22 septembre aux attaques des 39 et 227 Squadrons.

IL transporte 4,553 t de fuel (888 t de carburant pour avions, 2500 t pour la Panzerarmee, et 1165 t pour les italiens).
Le départ du convoi TT, sa destination et sa composition sont connus des britanniques grâce à Ultra.
Le convoi file à 9 nds, sous les ordres du Capitano di Corvetta Gustavo Lovatelli, du Tp Partenope.
Les forces du 201 (Naval Co-opertaion) Group sont prête à attaquer dès que le convoi arrive à portée, à savoir :
- durant la nuit, les Wellingtons IC basés en Egypte modifiés pour emporter deux torpilles Mk XII (tourelle de nez enlevée) ;
- 9 torpilleurs du 38 Squadron (LG226 à Gianaclis)
- un ASV Wellington du 221 Squadron et un du 458 (RAAF) Squadron (basés à Shallufa)

Les attaques nocturnes échouent et les B-24 Liberators (98th US BB Group basé à Fayid) prennent la relève dans la journée du 26 en trois vagues (de 6 appareils), sans succès.

Puis c'est au tour des 8 Beaufort I modifiés pour emporter des Torpilles du 47 Squadron( basé à Gyanaclis), accompagnés de 6 Bisleys du 15 SAAF Squadron (décollant de Gianaclis mais basés à Mariut), chargés de 4 bombes de 250lbs.
Ils décollent à 12.30 le 26/10, escortés par 4 Beaufighters du 252 Squadron et 5 du 272 Squadron.
tandis qu'un des Bisley rebrousse chemin, les beauforts volent à basse altitude, laissant les Beaufighters monter plus haut pour repérer le convoi, ce qui est fait à 15.25. L'escorte est alors de 2 Ju88, 1 Me109, 2 Mc202.

à suivre pour l'attaque décrite en détail....

source : Roy Conyers nesbit, The armed Rovers - Beauforts and Beaufighters over the Mediterranean, pen & sword aviation serie, 2012, chapter 6 Fuel for the Panzerarmee ;
cedric mas
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00


Retour vers La Méditerranée

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité