La campagne d'afrique orientale

Les opérations en AOI du 10 juin 1940 à la chute de l'empire.

La campagne d'afrique orientale

Message par Catalina » 01 Septembre 2008, 23:49

Et hop!! un petit C/C du sujet posté sur le forum vert ^^ :

SITUATION GEOGRAPHIQUE ET POLITIQUE:

L'afrique orientale s'étend de l'Erytrée au Mozambique (le Soudan et l'Egypte y sont parfois inclus) et se trouve partagée, en 1940, entre les différentes puissances coloniales:
- Grande-Bretagne: Somaliland britannique, Kenya, Tanganyika, Ouganda, île Maurice, Seychelles;
- France: Somalie française, Madagascar, Comores, Réunion;
- Italie: Erytrée, Somalie italienne (Afrique Orientale Italienne) et Ethiopie depuis l'invasion de ce pays en 1936;
- Belgique: Burundi, Rwanda;
- Portugal: Mozambique.

La campagne d'afrique orientale se déroula pour l'essentiel dans la "corne de l'afrique" (les trois Somalies, l'Erytrée et l'Ethiopie).

SITUATION MILITAIRE EN JUIN 1940:

A l'entrée en guerre de l'Italie, le 10 juin 1940, les alliés franco-britanniques se trouvaient en situation d'infériorité numérique face à leur adversaire italien (10.000 français et 19.000 britanniques - en comptant les forces stationnées au Soudan et au Kenya- contre 113.000 italiens et 260.000 supplétifs autochtones, ces derniers de faible valeur militaire).

Une invasion italienne des somalies française et britannique permettait de couper la route maritime entre Suez et l'Inde. Plutôt que d'attaquer directement ces colonies, Mussolini préféra mener des actions de propagande vers le Soudan et l'Afrique Orientale britannique (Kenya, Tanganyika, Ouganda). Ne pouvant envoyer de renforts à court terme, les franco-britanniques adoptérent une stratégie indirecte en soutenant la résistance Ethiopienne à partir du 11 juin (par un cable de Mussolini à Graziani du 6 juin, le Duce avait donné comme instruction d'abattre tous les rebelles capturés, Graziani y gagnera le surnom de "boucher d'Ethiopie").

Initialement, les Italiens rassemblérent des forces pour prendre la Somalie française et le port stratégique de Djibouti. Suite à l'armistice du 25 juin, les italiens se tournérent vers le Somaliland britannique, trés faiblement défendu (la France étant responsable de la défense des deux colonies).

L'INVASION DU SOMALILAND BRITANNIQUE:

Le 4 juillet 1940, le général Guglielmo Nasi se lança à l'attaque du Soudan, capturant plusieurs villes frontaliéres et arrivant à 500 km de Khartoum. Au sud, les italiens s'enfonçérent de 100 km en territoire kenyan, début août ils lançaient un raid sur Port-Soudan.

Le 3 août, Le général Nasi attaqua le Somaliland avec prés de 25.000 hommes (5 brigades coloniales, trois bataillons de "chemises noires" et trois bataillons de supplétifs appuyés par quelques chars M11/39, L3/35 et un escadron d'automitrailleuses Fiat 611). Bien qu'ayant reçu des renforts à partir de juillet, les défenseurs britaniques ne disposaient que de 8.000 hommes, essentiellement le Somaliland Camel Corps, le 3rd Battalion 15th Punjab Regiment, le 2nd Battalion Black Watch, le 1st Battalion Northern Rhodesian Regiment, et le 2nd (Nyasaland) Battalion King's African Rifles.

Aprés deux jours de combat, le 5 août, les italiens capturaient les villes de Zelea et Hergeisa, coupant la Somalie britannique de la Somalie française. Odweina tomba le lendemain et les forces italiennes se rassemblérent pour attaquer les positions britanniques à Tug Argen.

Le 7 août, les britanniques reçurent le renfort du 1st Battalion 2nd Punjab Regiment. Le 11, un nouveau commandant, le Major-General Alfred Godwin-Austen, rejoignait Tug Argen. Aprés avoir pris cnnaissance de la situation, Godwin-Austen conclut le 15 août que toute prolongation de la résistance à Tug Argen était illusoire. Aprés avoir contacté le QG du Middle East Command, au Caire, il reçut la permission de retirer ses forces de Somalie. La retraite vers Berbera, port d'embarquement vers Aden, se fit en bon ordre couvert par le battaillon des Black Watch, le Somaliland Camel Corps fut dissous sur place. Aprés la prise de Berbera par les italiens, le 19 août, le Somaliland britannique fut annexé à l'Afrique Orientale Italienne.

Cette courte campagne se solda par:
- 38 morts, 71 blessés et 49 disparus pour les britanniques;
- 465 morts, 1.530 blessés et 34 disparus pour les italiens (en majorité parmi les auxiliaires autochtones, les pertes purement italiennes s'établissant à 161).

Churchill critiqua le général Archibald Wavell pour la perte de cette colonie, arguant du fait que les faibles pertes indiquaient que la Somalie n'avait pas suffisamment été défendue. Ce à quoi Wavell répliqua "A bloody butcher’s bill is not the sign of a good tactician". Réponse qui mit en fureur Churchill!!

Aprés ces premiers mois de campagne, Mussolini se vanta d'avoir conquis un territoire vaste comme la Grande-Bretagne dans la corne de l'afrique, même s'il faut reconnaître qu'en dehors de la Somalie les forces italiennes n'eurent pas vraiment à combattre pour conquérir ce territoire...

La conquête de la Somalie britannique, et la neutralisation de la Somalie française, permettait aux italiens de couper la route maritime entre Suez et l'Inde; opportunité qu'ils ne saisirent pas.

LA CONTRE OFFENSIVE BRITANNIQUE

Les britanniques ne purent prendre l'offensive dans la région qu'à partir de novembre 1940, aprés l'arrivée de l'Indian 5th Infantry Division au Soudan (en septembre).

Cette attaque permit de prendre Gallabat, le 6 novembre, puis de monter un assaut contre Metemma. A cette occasion se déroulérent des combats entre chasseurs biplans, les CR.42 italiens abattant sept Gloster Gladiator pour la perte de cinq des leurs.

Aprés la conquête de la Somalie, les italiens adoptérent une posture plus défensive. C'est ainsi que le duc d'Aoste, vice-roi d'Ethiopie, et le général Cavallero, nouveau commandant des forces italiennes, obtinrent de se replier du Soudan vers de meilleures positions défensives.

Ces ordres étant décryptés par les britanniques, ceux-ci purent monter une offensive sur l'Erytrée le 18 janvier 1941. Le même jour, l'empereur Haile Selassie rejoignait les forces britanniques ayant pénétrées en Ethiopie ralliant de nombreux chefs de tribus occasionnant la désertion de nombreux supplétifs Askaris des rangs italiens.

Au nord, l'arrivée d'une division australienne permit aux britanniques de désengager l'Indian 4th Infantry Division de l'opération Compass (contre-offensive britannique en Cyrénaique) et de l'affecter à l'Erytrée avec la Brigade d'Orient des français libres.

LA BATAILLE DE KEREN

La principale bataille de la campagne d'Erytrée eut lieu du 5 février au 27 mars 1941. En face des 13.000 hommes alignés par les britanniques, les italiens opposérent 23.000 hommes (dont des Alpini, des Bersaglieri et le 11e régiment de grenadiers de Savoie).

Les italiens firent montre d'une résistance farouche, l'historien britannique écrivant qu'en dehors des parachutistes allemands en Italie et des japonais en Birmanie, aucun adversaire auquel furent confrontés les troupes britanniques ou indiennes ne fit preuve d'autant d'efficacité que les bataillons de Savoie à Keren (petite piqure de rappel pour ceux qui considérent les italiens comme de piétres combattants... ).

Aprés de durs combats occasionnant 4.000 morts, blessés et disparus du côté britannique, 3.000 morts et plusieurs milliers de blessés du côté italien, Keren finit par tomber le 27 mars 1941, écartant toute menace sur le trafic maritime en Mer Rouge.

La suite des opérations vit la reprise de la Somalie britannique (le 20 mars 1941), la prise de Mogadiscio (somalie italienne - le 25 février 1941) et la libération d'Addis-Abbeiba (Ethiopie - le 6 avril 1941). Malgré cela, les combats se poursuivirent jusqu'au 27 novembre 1941, jour de la reddition du général Nasi à Gondar où il reçut les honneurs militaires de ses adversaires.

La reddition du général Nasi

Bien qu'officiellement terminée, la campagne d'afrique orientale se poursuivit par des opérations de guérilla menées par les troupes italiennes ayant pris le maquis (environ 7.000 hommes). Ce n'est qu'en octobre 1943, lorsque la nouvelle de la reddition italienne (9 septembre 1943) put parvenir dans les forêts et montagnes d'Ethiopie, que les combats cessérent définitivement.

Sources:
- http://en.wikipedia.org/wiki/East_Afric ... _War_II%29
- http://www.comandosupremo.com/index.shtml
Catalina
Soldato
 
Message(s) : 2
Inscription : 02 Septembre 2008, 00:00

Re: La campagne d'afrique orientale

Message par zekeye » 06 Septembre 2008, 14:49

Quelques infos complementaires :

http://www.arsmilitaris.org/pubblicazioni/AOI.pdf

Z.
zekeye
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 1372
Inscription : 05 Août 2008, 00:00

Doc anglais PATHE

Message par EKAERGOS » 12 Juin 2009, 04:35

Bonjour

Grace à Tuche qui a trouvé ce lien vous trouverez ci dessous un doc anglais Pathé sur la campagne de 1941 qui fourmille de détails et d'images:

http://www.britishpathe.com/record.php?id=84885

Dans la séquence de l'entrée du Négus à Addis-abeba on voit des détails de l'armement des troupes éthiopiennes:
Fusils: Gras 1874 français, Vetterli 1871 italien,Mauser FN et même le réglementaire éthiopien Mle 33 fabriqué par Mauser et peut être même un trés rare Fusil Semi-Automatique tchécoslovaque (ZH 29 ?) que l'on voit en contre-jour .
Du coté italien à noter l'arrivée de la délégation italienne en avion Savoïa-Marchetti (S79 ?) ainsi que de chars (M11/39 ?) et de pièces d'artillerie ,certaines de modèle anciens des années 1880.

Bonne Séance !
EKAERGOS
Generale di brigata
 
Message(s) : 480
Inscription : 08 Décembre 2008, 00:00

Re: La campagne d'afrique orientale

Message par fredl109 » 07 Novembre 2009, 23:21

Voila une photo pour illustrer vos texte.

Image
fredl109
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 1062
Inscription : 28 Juin 2009, 00:00

Re: La campagne d'afrique orientale

Message par fredl109 » 08 Novembre 2009, 22:42

Photo de Beersaglieri en 1940, toujours pour illustrer.
Amicalement Fred :D :D :D :D

Image
fredl109
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 1062
Inscription : 28 Juin 2009, 00:00

Les Fiat en AOI

Message par fredl109 » 21 Novembre 2009, 15:54

Voici une photo d'un Fiat 611 en Afrique Orientale.

Image
fredl109
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 1062
Inscription : 28 Juin 2009, 00:00

Le Bersagieri d'AOI

Message par fredl109 » 21 Novembre 2009, 17:25

Voila une belle photo pour illustrer ce post.

Image
fredl109
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 1062
Inscription : 28 Juin 2009, 00:00

Re: La campagne d'afrique orientale

Message par fredl109 » 03 Mars 2010, 10:37

Voici deux photos que j'ai récupéré derniérement. La première montre des troupes Italiennes et Askaris en marche, la deuxième c'est une colonne de camions italiens aux environs de Gondar.

Image

Image
fredl109
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 1062
Inscription : 28 Juin 2009, 00:00

Re: La campagne d'afrique orientale

Message par fredl109 » 24 Mars 2010, 18:00

J'ai récupéré cette photo sur le site de MMT, elle est intitulé "Guerre d'Ethiopie", on dirait pourtant que ce sont des civiles qui sont à leur commande, auriez vous quelques informations supplémentaires.

Image
fredl109
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 1062
Inscription : 28 Juin 2009, 00:00

Re: La campagne d'afrique orientale

Message par giuseppe » 24 Mars 2010, 23:36

Pourquoi sont des camions civils. Voire la plaque de immatriculation.
giuseppe
Tenente colonnello
 
Message(s) : 337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

Suivant

Retour vers L'Afrique Orientale Italienne

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)