La tragédie de Céphalonie

Les actions contre la Grèce et la Yougoslavie et l'occupation du territoire de 1940 à 1943.

Re: La tragédie de Céphalonie

Message par David Z. » 03 Septembre 2008, 08:33

En effet, les Allemands ont lesté et jeté au large des côtes de Céphalonie des centaines de soldats italiens. Les responsabilités de Badoglio sont importantes mais la situation était tellement complexe et tordue que c'était inévitable. La "Acqui" a été sacrifiée sur l'autel de la "co-belligérance", mais l'attitude de certains officiers de la division a été très ambigüe et les polémiques ne cessent pas. Un nouveau livre a été édité récemment sur le sujet.
David Z.
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2363
Inscription : 07 Août 2008, 00:00
Localisation : Le Bar-sur-Loup

hISTOIRE DE GUERRE N°60 : La tragédie de Céphalonie

Message par ALEXDEROME » 06 Septembre 2008, 22:50

Il y a dans HISTOIRE DE GUERRE N°60 de juillet-août 2005 un excellent article sur cette tragédie méconnue car lorsqu'on parle de prisonniers militaires éxécutés on ne pense souvent qu'à Malmédy dans les Ardennes. Néanmoins, si quelqu'un est intéressé je peux lui faire parvenir. Je dois quand même souligner l'immense responsabilité de Badoglio dans cette tragédie en incitant les troupes italiennes à affronter les allemands alors que la résistance grecque n'a apporté aucun soutien ni même les nouveaux "alliés". Les capitaines Appolonio et Pampaloni ont sauvé leur tête après avoir incité à la rebellion. Si je trouve le livre de Massimo FILIPINI : la vera storia dell'eccidio di Cefalonia, j'en ferai également un compte-rendu, car cette affaire me touche personnellement.
Enfin, sur l'île, il existe un musée sur la division ACQUI, alors pour vos prochaines vacances... de plus Ithaque est à côté
Eravamo 30 d'una sorte, 31 con la Morte
Gabriele d'Annunzio
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Image
Avatar de l’utilisateur
ALEXDEROME
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2482
Inscription : 29 Août 2008, 00:00
Localisation : Presente ! est! est!! est!!!

Re: La tragédie de Céphalonie

Message par David Z. » 07 Septembre 2008, 08:21

Grazie Alessandro :) , un petit résumé du livre serait sympa! Il paraît que cet ouvrage est excellent.
David Z.
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2363
Inscription : 07 Août 2008, 00:00
Localisation : Le Bar-sur-Loup

Re: La tragédie de Céphalonie

Message par ALEXDEROME » 07 Septembre 2008, 19:45

OK, je pense me le procurer vers Noël car je ferai un "tir groupé" en raison du coût excessif des frais de port-quand ce n'est pas à contre-remboursement!-. Je suis resté cet été 15 jours à Rimini et j'avais commandé en librairie des ouvrages qui ne sont jamais arrivés.L'autre serait 1945-47 GUERRA CIVILE de Marco PIRINA ou celui de Giampaolo PANSA sur les règlements de compte post-bellum
Eravamo 30 d'una sorte, 31 con la Morte
Gabriele d'Annunzio
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Image
Avatar de l’utilisateur
ALEXDEROME
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2482
Inscription : 29 Août 2008, 00:00
Localisation : Presente ! est! est!! est!!!

Re: La tragédie de Céphalonie

Message par joel » 08 Septembre 2008, 19:49

ALEXDEROME a écrit :Cette triste situation résulte de la fuite honteuse du Roi qui a abandonné les siens et de l'irresponsabilité de Badoglio qui a laissé les troupes sans instructions précises puis s'est rangé du côté des co-belligérents. Voilà une raison pour laquelle certains ont décidé de continuer la lutte avec les allemands -dont les pilote qui formeront l'ANR-mais ceci est une autre histoire.

VE III etait un homme intelligent et très cultivé mais sa première priorité n'était pas l'italie mais la maison de Savoie, ainsi il accepta la "diarchie" car il craignait la chute de la monarchie en même temps que celle du fascisme. Il attendit donc le moindre faux pas du duce pour le renverser. C'est ce qu'il fit le 25 juillet 1943 ...
Au final on peut dire que la co-belligérance ne servit pas à grand chose car les alliés, à commencer par churchill, n'étaient pas pressé de reconnaitre l'italie comme une alliée. Enfin l'attitude des pilotes est assez compréhensibles car appuyer les partisans yougoslaves dans les balkans, qui revendiquaient des terres italiennes comme zara ou la venetie-giulienne, ne leur plaisaient pas vraiment. Mais d'un autre côté en cas de victoire allemande le trentin-haut adige et la venetie giulienne devenaient allemandes donc bon ...
joel
Appuntato
 
Message(s) : 29
Inscription : 09 Août 2008, 00:00

Fuite de Vittorio Emmanuele III

Message par ALEXDEROME » 08 Septembre 2008, 21:23

En abandonnant son peuple aux allemands, la fuite de VE III ressemble à celle de Louis XVI à Varennes, il n'est plus légitime et en déclarant la guerre à son ex-allié pour sauver son trône, il sacrifie le nord de l'Italie à Hitler qui lui réserve un sort pire que celui de la Pologne. C'est Mussolini qui réussira à éviter l'anéantissement complet du pays que lui réservait l'Allemagne. Mais à ce moment-là, ce n'était plus que la marionnette des allemands. Bien sûr c'est une analyse à postériori, calmement devant le PC et il me manque d'autres informations et peut-être aussi de réflexion.
Eravamo 30 d'una sorte, 31 con la Morte
Gabriele d'Annunzio
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Image
Avatar de l’utilisateur
ALEXDEROME
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2482
Inscription : 29 Août 2008, 00:00
Localisation : Presente ! est! est!! est!!!

Re: La tragédie de Céphalonie

Message par joel » 15 Septembre 2008, 09:50

Je suis assez d'accord, il faut d'ailleurs rappelé que le référendum sur la monarchie n'a pas été fait dans très bonnes conditions... Le peuple italien était très attaché à la maison de Savoie, même après la guerre. C'est d'ailleurs pour ça que le duce prenait son temps pour mettre fin à la monarchie. Si au moins Ve III avait sauvé la vénétie-giulienne et zara grâce à la co-belligérance ça aurait servi à quelque chose .. Comme je l'ai dit les alliés ne voulaient pas d'une réhabilitation de l'italie.
joel
Appuntato
 
Message(s) : 29
Inscription : 09 Août 2008, 00:00

Re: La tragédie de Céphalonie

Message par ALEXDEROME » 16 Septembre 2008, 21:11

Déjà que l'Italie a pu conserver TRST heu TRIESTE de l'appétit du gentilt Tito, sinon on ne parlerait plus de foibe mais d'épuration ethnique, c'est déjà bien. D'Annunzio torna !!!
Eravamo 30 d'una sorte, 31 con la Morte
Gabriele d'Annunzio
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Image
Avatar de l’utilisateur
ALEXDEROME
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2482
Inscription : 29 Août 2008, 00:00
Localisation : Presente ! est! est!! est!!!

Re: La tragédie de Céphalonie

Message par tuche » 02 Juin 2010, 10:26

En parcourant le web, je suis tombé sur ce site en italien, qui me parait complet, ne pratiquant pas la langue de Dante j'attend vos appréciations concernant cette tragédie qui a l'air d'avoir marquée l'incontient collectif italien.

http://www.cefalonia.it/
tuche
Generale di corpo d'armata
 
Message(s) : 736
Inscription : 24 Février 2009, 00:00

céphalonie 1943

Message par laurentnice » 17 Janvier 2011, 15:42

Image


Image

Image
général Gandin commandant de la division acqui

Image

Image


En Juin 1943 , la division italienne Acqui, forte de 11 500 hommes et 525 officiers occuppe la totalité de l´île de Céphalonie .

Cette unité de l´armée italienne , placée sous le commandement du Général Antonio Gandin , aligne trois régiments d´infanterie

( 17ème,18ème ,et 317ème RI) ainsi que le 33ème régiment d´artillerie .


Le 25 Juillet 1943 , Mussolini est arrêté , le 8 septembre le maréchal Badoglio signe avec les Alliés un armistice qui sort théoriquement l´Italie du conflit .

Hitler ne veut pas reconnaître que l´Italie est desormais un pays neutre, craignant que l´Italie se range aux côté des alliés envisage de désarmer les forces militaires italiennes au plus vite , en occuppant la péninsule menacée par un débarquement allié .

Avant l´armisitce du 8 septembre Hitler a déja fait rentrer en Italie 17 divisions allemandes dont 3 panzerdivisions .

Les troupes italiennes sont placées dans une situation tragique ; se faire désarmer par les anciens alliés allemands ou résister avec le risque de représailles massives .

Le commandement allemand annonce que les unités Italiennes désarmées seront démobilisées et les hommes pourrons retourner à la vie civile .

C´est un piège pour éviter une résistance générale de l´armée italienne .

Les premiers soldats desarmés sont faits prisonniers de guerre .

Début septembre le général Antonio Gandin et ses 13 000 soldats sont opposés à 2 000 soldats allemands issus de 3 bataillons de montage . Même si Gandin dispose pour le moment d´une supériorité numérique les Allemands sont mieux équipés et peuvent compter sur leurs troupes en Grèce continentale plus de 300 000 hommes avec un appui aérien de près de 400 avions .

La division Acqui se voit dans l´optique de se faire desarmer .Mais dès le 10 septembre des officiers italiens craignant le pire et refusant de se rendre prennent contact avec la resistance grecque locale .

Le 11 septembre la résistance répand de nombreux tracts annonçant l´internement de la garnison italienne de l´île de Leucade malgrès la remise des armes aux Allemands .

De nombreux soldats et officiers italiens commençent à fraterniser avec les partisants grecs de Céphalonie . Le 12, les Allemands désarment des Italiens à Luxuri , à l´ouest de l´île, et se saisissent des canons de deux batteries du 33ème régiment d´artillerie sur la presqu´île de Paliki .

Des soldats Italiens refusant de se faire désarmern sont abbatus par les Allemands . Gandin , furieux exige que le commandement Allemand face arrêter l´envoi des renforts allemands sur l´île . Divers officiers et soldats italiens choqués par l´attitude Allemande menaçent Gandin de mort s´il accepte les exigences Allemandes .

Le 13 septembre au matin, sur l´ordre du capitaine Appollionio , trois batteries du 33ème régiment d´artillerie suivies de deux batteries de la marine ouvrent le feu sur des navires allemands de transport de troupe se dirigeant vers le port d´Argostoli .

Un Navire Allemand est coulé, l´autre , fortement endommagé, on brandit un drapeau blanc . Une quinzaine de soldats allemands ont été tués ou blessés .

Des partisants grecs, guidés par le capitaine Apollonio , s´emparent du PC du génie Allemand de l´île et tuent un officier .

Malgrès ces incidents le commandement allemand entreprend encore de négocier . IL cherche en vérité à gagner du temps, afin de faire débarquer dans l´île un maximum de troupes .

Le colonel Bush de la Luftwalfe propose au général Gandin que la division Acqui se retire au plus vitedans la partie sud-est de l´île, avec toutes ses armes .

Or entre temps , le général Lanz, commandant le 22ème corps allemands de montagne , rejoint la Céphalonie pour exiger le désarmement immédiat des troupes italiennes . N´ayant pas d´autre solution Gandin accepte les propositions allemandes .

La remise des armes se fera le 14 septembre à midi . Alors qu´une issue semble aboutir , le commandement italien de l´Italie du Sud , placé sous les ordres du maréchal Badoglio , donne l´ordre aux garnisons italiennes de Céphalonie , Corfou et autres îles de s´opposer à la remise des armes .


Le 14 septembre Gandin annonce au commandement allemand que la division Acqui ne remettra pas les armes . La réponse allemande ne se fait pas attendre .

Dès le 15 des bombardiers Stukas bombardent les positions italiennes . La bataille de Céphalonie commence . Les Allemands disposent désormais dans l´île d´une dizaine de bataillons de montagne .

En fin de journée , deux bataillons italiens repoussent les Allemands sur Kardakata . La première phase de la bataille de Céphalonie se termine victorieusement pour les Italiens : deux bataillons allemands de montagne on été défaits , plusieurs débarquement de la Whermacht on été repoussés .

Les Allemands se réorganisent en faisant débarquer de nouvelles troupes à Mitika et Akrotiri .

Les Italiens perdent 2 Jours à regrouper leurs forces . ILs ne se remettent en mouvement que le 17 .

Le 18 après une résistance héroique le premier bataillion du 317 RI est anéanti près du pont Mimoniko par les attaques aériennes allemandes . Le bataillon italien fort de 600 hommes compte 400 tués ! Hitler a donné l´odre de ne faire aucun prisonniers.


Le 21 Septembre 3 bataillons italiens sont anéantis . Deux bataillons italiens rescapés doivent s´opposer à une dizaine de bataillons ennemis appuyés par les blindés et l´aviation .


Le 22 devant Argostoli le 3ème bataillon du 17 RI livre à deux bataillons allemands un ultime combat qui se termine par la mort de 200 de ses soldats .

Le dernier bataillon lutte jusqu´à l´épuisement total des munition dans Argostoli même .

La bataille de Céphalonie ne peut que prendre fin .

En une semaine de comabt l´héroique division Acqui compte 1646 soldats tués . Les Allemands déplorent 1 500 soldats tués, 19 avions abbatus et 17 navires coulés . La résistance italienne a été acharnée .

La capitulation des Italiens a pour épilogue un bain de sang qui se solde par le massacre
des prisonniers. A Saint-Théodore, tous les officiers y compris Gandon sont massacrés.

Se présentant face au peloton d´execution Gandin jette à ses pieds ses 2 décorations allemandes en lançant

:" Lâches, tirez et visez juste vive l´italie !"

Près de 30 000 prisonniers italiens sont entassés sur des pontons dans une zone minée et périssent victimes des explosions .



Les Allemands massacrent encore à la mitrailleuse 5000 prisonniers.

En ajoutant les 1646 soldats et officiers morts au combat et les prisonniers massacrés il a eu 9646 victimes dans la division Acqui .


Cette division a été quasiment anéantie . Les rescapés de cet enfer se sont réfugiés dans les montagnes et grossissent les rangs des partisants grecs .

ILS participerons activement à la libération de l´île en septembre 1944 puis seront rapatriés en Italie en novembre de la même année .

La bataille de Céphalonie représente un des évènements militaire les plus tragiques de la Seconde Guerre mondiale .

Source : Histoires héroiques et extraordinaires de la seconde guerre mondiale . Livre écrit par Dominique Lormier
laurentnice
Generale di divisione
 
Message(s) : 616
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

PrécédentSuivant

Retour vers Les Balkans

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité