Les relations italo-suisses durant la Seconde guerre mondial

On traite ici des questions économiques, industrielles et géostratégiques en relation avec l'effort de guerre italien de 1935 à 1945.

Re: Les relations italo-suisses durant la Seconde guerre mon

Message par Lombard Beige » 24 Janvier 2012, 15:03

Correction: le Ladin et le Frioulan en Italie ... pas en Suisse. Pardon ...
Lombard Beige
Soldato
 
Message(s) : 20
Inscription : 21 Janvier 2012, 00:00

Re: Les relations italo-suisses durant la Seconde guerre mon

Message par ALFONSO » 24 Janvier 2012, 21:23

CHERS AMIS,

LE SITE "ITALIE 1935-45" DEVIENT UN CENTRE D' ETUDES SUR L' ITALIE DE L' EPOQUE FASCISTE.JE TROUVE QUE TOUS LES SUJETS SONT SUPERBES.AVEC LA COLLABORATION DE TOUS LES MEMBRES DU SITE ON PEUT (RE)CONSTRUIRE L' HISTOIRE.

SALUTATIONS

ALFONSO
ALFONSO
Soldato
 
Message(s) : 19
Inscription : 11 Juillet 2011, 00:00

Re: Les relations italo-suisses durant la Seconde guerre mon

Message par Lombard Beige » 02 Février 2012, 13:14

Voilà des images sur ce sujet.

Image

Source: Giorgio Lubera, La Catena Mediana delle Alpi, Tipografia Ettore Padoan - Milano, 1940 - Anno XVIII [de l'ère fasciste]

Image

" ... nous avons l'intention de reconnaître la frontière naturelle que la Providence et l'histoire ont clairement tracée pour nos deux peuples". Adolf Hitler, 7 mai 1938

Avec ce discours, Hitler abandonnait le soutien à la population de langue allemande ex autrichienne qui se trouvait au sud des Alpes (Haut Adige-Alto Adige-Südtirol) après la fin de la première guerre mondiale.

Voilà ce dit dit Wikipédia à ce propos:
L'arrivée de ces territoires coïncida avec la prise du pouvoir par le gouvernement fasciste. L'effacement de la minorité germanophone fut mise en place de manière systématique. Plus tard, après l'Anschluss, l'Italie signa un accord avec l'Allemagne nazie pour régler la question. La frontière du Brenner fut reconnue par les deux parties. La population germanophone ayant le choix entre l'exil ou l'assimilation forcée. La première solution ne vit pas le jour avec l'arrivée de la Seconde Guerre mondiale. Les nazis ambitionnaient d'installer la population germanophone en Bourgogne et en Franche-Comté et les villes de ces deux régions auraient été rebaptisées. Ainsi, Besançon aurait été nommée Bozen.
En 1943, après le débarquement allié en Sicile, la région fut occupée par les Nazis qui la renommèrent « Alpenvorland ».
Lombard Beige
Soldato
 
Message(s) : 20
Inscription : 21 Janvier 2012, 00:00

Re: Les relations italo-suisses durant la Seconde guerre mon

Message par ALEXDEROME » 02 Février 2012, 13:37

Von Elfenau, citoyen suisse, officier supérieur de la SS se chargea de réorganiser la Waffen Milizia ou Milzia armata.
ALEX
Eravamo 30 d'una sorte, 31 con la Morte
Gabriele d'Annunzio
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Image
Avatar de l’utilisateur
ALEXDEROME
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2509
Inscription : 29 Août 2008, 00:00
Localisation : Presente ! est! est!! est!!!

Re: Les relations italo-suisses durant la Seconde guerre mon

Message par cedric mas » 02 Février 2012, 13:57

Merci de ces infos.

J'en apprends bcp.

CM
cedric mas
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2337
Inscription : 04 Août 2008, 00:00

Re: Les relations italo-suisses durant la Seconde guerre mon

Message par ALEXDEROME » 03 Février 2012, 20:58

Bozen est le nom allemand de Bolzano, étrange que Besançon aurait pu s'appeler ainsi.
ALEX
Eravamo 30 d'una sorte, 31 con la Morte
Gabriele d'Annunzio
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Image
Avatar de l’utilisateur
ALEXDEROME
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2509
Inscription : 29 Août 2008, 00:00
Localisation : Presente ! est! est!! est!!!

Bourgogne et Franche-Comté

Message par Luc de Provence » 03 Février 2012, 21:28

[font=Comic Sans Ms]ImageEn fait les Nazis ambitionnaient de créer une Province du Reich sur les territoires de la Bourgogne et de la [/font][font=Comic Sans Ms]Franche-Comté afin d'y organiser la vie selon les critères les plus poussés de leur idéologie, sous la conduite des S.S, Is voulaient y joindre la Lorraine non-germanophone, le Luxembourg et la Wallonie.[/font]
Avatar de l’utilisateur
Luc de Provence
Colonnello
 
Message(s) : 361
Inscription : 08 Janvier 2009, 00:00
Localisation : MARSEILLE

Précédent

Retour vers Aspects géostratégiques et industriels

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité