les 29 membres du Grand Conseil du Fascisme

les 29 membres du Grand Conseil du Fascisme

Message par Luc de Provence » 19 Février 2012, 19:06

ImageImageImage

Le samedi 24 juillet 1943 à 17 heures les 29 membres du Grand Conseil du Fascisme s'étaient réunis.

Dino Grandi présenta la motion bien connue qui fut adoptée à la grande majorité des voix des participants.

On sait ce qu'il s'ensuivit.

J'ai fait une recherche pour savoir ce que sont devenus ces participants :


( la photographie de la séance date de 1936 - époque faste - mais le 25 Juillet 1943 ils n'ont pas posé pour la postérité )



Image
Dernière édition par Luc de Provence le 28 Septembre 2012, 20:25, édité 2 fois.
Avatar de l’utilisateur
Luc de Provence
Colonnello
 
Message(s) : 361
Inscription : 08 Janvier 2009, 00:00
Localisation : MARSEILLE

Re: les 29 membres du Grand Conseil du Fascisme

Message par Luc de Provence » 19 Février 2012, 19:37

Image

Giacomo Acerbo vota la motion Grandi puis fut condamné à mort par contumace lors du Procès de Vérone.

Condamné à nouveau mais par l'autre bord après la chute du Fascisme pour sa participation ( " atti rilevanti " ) au Régime Mussolinien il fut amnistié grâce aux dispositions de la loi de 1946 édictées par le ministre de la Justice d'alors... le communiste Palmiro Togliatti. En 1951 il assuma à nouveau sa fonction de professeur d'université et mourut en 1969.


ImageUmberto Albini:

Ayant voté pour la motion Grandi il se réfugia au Vatican et échappa à la condamnation du Tribunal de Vérone. Après la guerre il exerça une profession libérale à Rome où il mourut en 1973.
Notons qu'il avait été invité à prendre part à cette séance du Gd Conseil à l'invitation de Mussolini alors qu'il n'en était pas membre...

http://www.ilgiornaleditalia.org/news/c ... cismo.html

Image

Dino Alfieri :
Image


Ambassadeur d'Italie en Allemagne en 1940 il vota pour la motion Grandi et s'enfuit en Suisse pour éviter la condamnation du Tribunal de Vérone. Toutefois il écrivit une lettre à Mussolini pour expliquer le sens de son vote. Après la guerre il regagna l'Italie et exerça à nouveau des fonctions diplomatiques et mourut en 1966 .


Giuseppe Bastianini
Image - Ambassadeur d'Italie à Londres de 1939 à la déclaration de guerre de l'Italie puis gouverneur de la Dalmatie jusqu'en 1943. Il vota pour la motion Grandi. Condamné à mort par contumace par le Tribunal de Vérone il s'enfuit en Suisse. Puis après la guerre il fut totalement absous probablement du fait de son refus d'appliquer les injonctions de l'Allemagne en Dalmatie par rapport aux Juifs y résidant, quoique d'un autre côté Tito l'accusa de crimes contre les Dalmates. Il mourut à Milan en 1961.


Giovanni Balella : Président de la Confindustria depuis peu il fut nommé membre du Grand Conseil. Il vota pour la motion Grandi puis pris la fuite vers la Suisse pour échapper au verdict du Tribunal de Vérone. Après la guerre il assuma de hautes fonctions dans la Confindustria et mourut en 1988.

Image

Carlo Alberto Biggini :

Image

Universitaire, Ministre de l'Education Nationale il vote contre la motion Grandi. Dans la R.S.I il sera à nouveau Ministre de l' E.N. Il meurt en novembre 1945 à l'âge de 43 ans des suites d'une longue maladie, caché sous un faux nom dans une clinique de Milan alors qu'il est recherché par les partisans.

Annio Bignardi :
Image
---------------------ici----------------
Président de la Confédération de l'Agriculture il vota pour l'ordre du jour de Grandi. Son rôle d'instigateur fut décisif auprès de De Bono, Gottardi et Pareschi lesquels furent ensuite fusillés à Vérone alors que lui prit ses devants et s'échappa évitant ainsi la condamnation à mort par contumace du même procés. Après la guerre il retourna vivre à Ferrare ( où il avait bien connu Italo Balbo, lui aussi du crû ) et y devint juge sportif et mourut en 1986.

sur la photographie il est situé là où j'ai noté ici. Il reçoit une mission syndicale agricole bulgare.
Dernière édition par Luc de Provence le 23 Février 2018, 22:33, édité 11 fois.
Avatar de l’utilisateur
Luc de Provence
Colonnello
 
Message(s) : 361
Inscription : 08 Janvier 2009, 00:00
Localisation : MARSEILLE

suite

Message par Luc de Provence » 20 Février 2012, 10:52

ImageImageImage

Tullo Cianetti :

à gauche en uniforme sur la photo. Il vota pour la motion Grandi mais le lendemain matin dimanche 25 juillet il envoya une lettre au Duce pour dire qu'il regrettait son vote et le retirait. Il fut arrêté le 13 octobre à son grand étonnement. Le lettre qu'il avait envoyée au Duce n'était pas en possession de ce dernier qui néanmoins confirma l'avoir reçue et lue. Il fut condamné à 30 ans de prison par le Tribunal de Vérone et emprisonné, ce qui lui valut la vie sauve pour n'avoir pas participé à la R.S.I. Il partit ensuite en Mozambique où il mourut en 1976.

Guido Buffarini-Guidi:

Il vota contre la motion Grandi donc fut parmi les rares fidèles en ce tournant décisif. Il prit part à la R.S.I en tant que ministre de l'Intérieur et fut exécuté en 1945.

Giuseppe Bottai : L'un des principaux protagonistes avec Grandi et Federzoni de la mise à l'écart du Duce. Au lendemain du 25 Juillet il fut arrêté à l'initiative de Badoglio puis relâché. Il s'enfuit deux mois après lors de l'arrivée des Allemands à Rome suite à l'armistice du 8 Septembre et rejoignit les troupes alliées dans les rangs de la Légion Etrangère Française. Néanmoins condamné en 1947 pour sa participation au Régime Fasciste il retourna en Italie suite à l'amnistie de Togliatti et mourut à Rome en 1959.

Il ne m'est pas possible de faire un curriculum vitae complet pour chaque personnage car il faudrait énoncer alors pour chacun d'eux un quart de siècle d'activités très denses car il ne s'agissait pas de néophytes mais de personnages ayant tenu une place prépondérante dans le déroulement du Ventennio qui touchait alors à sa fin.
Dernière édition par Luc de Provence le 23 Février 2018, 22:34, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Luc de Provence
Colonnello
 
Message(s) : 361
Inscription : 08 Janvier 2009, 00:00
Localisation : MARSEILLE

Scorza Carlo

Message par ALEXDEROME » 20 Février 2012, 12:41

Bon travail Luc
Pour continuer, il faut joindre Carlo Scorza, dernier secrétaire du PNF, qui a dirigé la dernière séance du Grand Conseil Fasciste. Il a voté contre la motion Grandi.
Image
Image
Eravamo 30 d'una sorte, 31 con la Morte
Gabriele d'Annunzio
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Image
Avatar de l’utilisateur
ALEXDEROME
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2510
Inscription : 29 Août 2008, 00:00
Localisation : Presente ! est! est!! est!!!

e via discorrendo

Message par Luc de Provence » 20 Février 2012, 17:19

Bien sûr on ne l'oubliera pas, Alex ! mais en bon pré-retraité des P.T.T :sleep: je préfère procéder par ordre alphabétique ......comme sur l'annuaire :study: !

En outre je ne citerai que 27 des membres sur les 29 : Le Duce et Ciano dont les cas mériteraient une étude beaucoup plus longue ne seront pas traités dans le lot.

Pour les lecteurs qui veulent en savoir plus il y a des informations intéressantes sur le site de l'A.N.P.I Associazione Nazionale Partigiani d'Italia : http://www.anpi.it/archivio/gerarchi-del-fascismo/



Emilio De Bono :

Image

Il vota la motion Grandi puis fut arrêté et condamné à mort pour " tradimento dell'Idea " par le Tribunal de Vérone. Fusillé le 11 janvier 1944 à l'âge de 78 ans.


Alfredo De Marsico :

ImageImage

Eminent juriste ayant participé à l'élaboration ou à la modification de Codes Juridiques durant le Ventennio il devint Ministre de la Justice en Février 1943 et assista donc au Grand Conseil pour la première fois ce jour-là et y vota pour la motion Grandi. Condamné à mort par le Tribunal de Vérone il échappa à la sentence car il s'était très tôt réfugié à Salerne. Privé de sa chaire après la guerre pour sa participation au Régime il fut ensuite réintégré et assuma par huit fois la présidence de l'Ordre des Avocats de Naples. Il mourut en 1985 à Naples à l'âge de 98 ans.

Alberto De Stefani :

Economiste de grand renom il adhéra au Fascisme. Il vota pour la motion Grandi et fut condamné par contumace par le Tribunal de Vérone. Après la guerre il fut l'objet d'un procès pour sa participation au Régime Fasciste mais fut absous et mourut à Rome en 1969 à l'âge de 90 ans.



voir article de l'Enciclopedia Treccani :
http://www.treccani.it/enciclopedia/alberto-de-stefani/

Image
Avatar de l’utilisateur
Luc de Provence
Colonnello
 
Message(s) : 361
Inscription : 08 Janvier 2009, 00:00
Localisation : MARSEILLE

via discorrendo

Message par Luc de Provence » 20 Février 2012, 20:16

ImageImageImage



Cesare Maria De Vecchi :

Il vota pour l'ordre du jour Grandi en tant que membre du Grand Conseil alors qu'il n'assumait aucune fonction officielle depuis novembre 1940 date à laquelle il rentra en Italie après avoir gouverné le Dodécanèse depuis 1936. Condamné à mort par contumace par le Tribunal de Vérone il se cacha chez les Pères Salésiens et s'enfuit en Argentine en 1947. Il revint en Italie en 1949 car le Tribunal cassa le jugement qui le condamnait à...cinq ans de prison pour avoir organisé le Marche sur Rome. Impénitent il s'inscrit au M.S.I puis mourut en 1959.

Roberto Farinacci :

Il vota contre la motion Grandi se situant ainsi parmi les seuls huit irréductibles face aux 19 votants pour la motion Grandi. Il se réfugia très vite auprès de l'Ambassade du Reich à Rome et s'envola pour l'Allemagne. Il rallia la R.S.I et fut fusillé en avril 1945.

Luigi Federzoni :

Il vota pour la motion Grandi. Grand ami de ce dernier, Bolognais tous les deux. Membre du Grand Conseil depuis 1923. Condamné à mort par contumace par le Tribunal de Vérone il s'enfuit au Portugal puis en Argentine. Condamné après la guerre par la République son jugement fut annulé en 1947 et il rentra en Italie où il mourut en 1967 à l'âge de 89 ans.

Mussolini pensait que Federzoni avec Bottai et Grandi étaient les véritables responsables et protagonistes de la conjuration et en connaissaient seuls clairement les tenants et aboutissants. Les autres votants de la motion étant selon le Duce inconscients de la portée de leurs votes car ignorant sa finalité véritable.
Avatar de l’utilisateur
Luc de Provence
Colonnello
 
Message(s) : 361
Inscription : 08 Janvier 2009, 00:00
Localisation : MARSEILLE

via discorrendo

Message par Luc de Provence » 21 Février 2012, 12:00

Ettore Frattari :

Président de la Confédération de l'Agriculture il vota contre la motion Grandi et témoigna au procès de Vérone qu'il eut : " la sensazione precisa che si fosse voluto capovolgere la situazione politica arrivando financo a una pace separata e indurre il duce all'abbandono del potere ".

Traduction : " la sensation précise que l'on avait voulu renverser la situation politique en arrivant même à une paix séparée et induire le Duce à l'abandon du pouvoir. "

Il refusa toute proposition de faire partie du gouvernement de la R.S.I puis fut arrêté à Rome en 1945 et à l'issue du procès il retrouva la liberté et créa une entreprise d'agrochimie. Il mourut en 1976.

Enzo Galbiati :

Image


Commandant de la Milice des Volontaires pour la Sécurité Nationale ( M.V.S.N ) il vota contre l'ordre du jour Grandi. Le lendemain il proposa au Duce de faire arrêter les 19 signataires de l'ordre du jour Grandi mais le Duce refusa disant que le Roi l'assurerait de son soutien lors de l'entrevue prévue à 17 heures à Villa Savoia. Le 27 Juillet Galbiati fut arrêté sur ordre de Badoglio et ne retrouva sa liberté qu'avec l'arrivée des Allemands à Rome. S'étant entretenu à deux reprises avec Mussolini le 1er Octobre et le 8 Novembre 1943 il renonça à toute fonction dans la R.S.I et on lui refusa l'inscription au Parti Fasciste Républicain. Il témoigna au procès de Vérone mais ne fut pas inquiété à la fin de la guerre. Il mourut en 1982.
Avatar de l’utilisateur
Luc de Provence
Colonnello
 
Message(s) : 361
Inscription : 08 Janvier 2009, 00:00
Localisation : MARSEILLE

Re: les 29 membres du Grand Conseil du Fascisme

Message par bologna » 21 Février 2012, 15:08

C'est quand meme fabuleux comme la plupart de ces hauts responsables du régime fasciste ont pu couler des jours paisibles après la guerre et vivre libres et heureux jusqu'à des âges canoniques...
Les tribunaux de la République ont été bien plus "cool" que celui de Vérone....
bologna
Generale di divisione
 
Message(s) : 593
Inscription : 05 Août 2008, 00:00

Re: les 29 membres du Grand Conseil du Fascisme

Message par Didier » 21 Février 2012, 16:01

Merci de ce super travail Luc :D :!:

je découvre beaucoup en lisant ces post :study: :D

Didier
Didier
Generale d'armata
 
Message(s) : 903
Inscription : 24 Août 2011, 00:00
Localisation : Mouthiers-sur-boëme (16)

Re: les 29 membres du Grand Conseil du Fascisme

Message par ALEXDEROME » 21 Février 2012, 16:49

Oui mais la plupart des hiérarques contribuèrent à la mise hors-jeu de Mussolini, les autres Pavolini, Farinacci, furent exécutés à Dongo, sans jugement. La plupart étaient contre les lois raciales (sauf Bottai, ministre de l'éducation nationale, Farinacci étant pour le rapprochement avec l’Allemagne...) Pavolini ne siégea pas le 25 juillet 1943.
Eravamo 30 d'una sorte, 31 con la Morte
Gabriele d'Annunzio
http://hongrie2gm.creer-forums-gratuit.fr/forum
Image
Avatar de l’utilisateur
ALEXDEROME
Maresciallo d'Italia
 
Message(s) : 2510
Inscription : 29 Août 2008, 00:00
Localisation : Presente ! est! est!! est!!!

Suivant

Retour vers Les personnalités et dirigeants fascistes ou militaires

Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité