Dernières mises à jour

  • SPA CL 39
    Publié le dimanche, 02 avril 2017 19:10
  • Dornier X
    Publié le jeudi, 23 mars 2017 19:27
  • Classe Mameli
    Publié le mercredi, 08 mars 2017 19:57
  • Pavesi P4
    Publié le samedi, 25 février 2017 10:22
  • TL 31
    Publié le samedi, 07 janvier 2017 12:18

Se connecter

Opérations»Afrique du Nord»La "Blitzkrieg" de Graziani
jeudi, 26 avril 2012 21:36

La "Blitzkrieg" de Graziani

Ecrit par 

Diorama d'Aymeric Lopez au 1/72

 

Le contexte

Au 10 juin 1940, 236 000 hommes, 1811 canons, 339 chars (dont 72 M11/39 seulement) et 151 avions sont stationnés en Libye. Ces forces étaient placées sous les ordres du maréchal Graziani. Mais les 5ème et 10ème armées souffrent de manques d’infrastructures, d’équipements et de logistique : il y a peu de véhicules de transport et de canons anti-chars. Il n’y a pas non plus de réserve d’essence, de munitions et de nourriture.

Malgré ces problèmes, les troupes italiennes franchirent la frontière égyptienne le 13 septembre 1940 avec 200 chars et les 5ème et 10ème armées. Ces forces progressèrent de 90 km en 5 jours, et la division XXIII Marzo prit Sidi Barrani le 16 septembre. Mais Graziani refusa d’avancer davantage tant qu’il n’aurait pas reçu de ravitaillement. Le général Wavell en profita une contre-offensive, l’opération Compass, du 9 décembre 1940 au 9 février 1941. Sidi Barrani fut reprise pendant l’assaut et l’emploi de chars Matilda Mk II contribua au succès de l’opération.

Malgré le blindage de ces chars, le groupe Maletti se distinguera dans ses actions de Nibeiwa, tentative désespérée pour arrêter ces monstres. Le 20 décembre, les dernières troupes italiennes quittaient l’Egypte.

Le diorama

     

La maquette Ostmodel du M11/39 est correcte au niveau des détails et du moulage. Le rapport qualité prix n’est donc pas mauvais, l’assemblage ne pose pas de problème, et les formes sont respectées. Le camouflage est composé de deux teintes, giallo sabbia et grigio verde, que j'ai trouvé dans la gamme Lifecolor.

Pour la camionnette AS37, le problème du choix ne se pose pas puisque seul Doc Models le propose au 1/72. Comme toutes les réalisations en résine de cette marque, les formes générales sont correctes mais le niveau de détails est bas, et les pièces assez grossièrement moulées. L'armature métallique soutenant la bâche étant absente, je l'ai réalisée avec des profilés plastiques. Il faut quand même signaler la présence de décalcomanies dans ce kit, ce qui est rare. Par contre, la notice n'indique pas leur placement sur le modèle.

La maquette Planet du Breda 88 est assez jolie, et reprend bien les formes de cet avion pataud, avec ces énormes nacelles moteurs. La résine est de bonne qualité, mais les détails manquent dans le cockpit. C’est l’une des seules représentations à l’échelle de cet avion, donc autant en profiter avant qu’elle ne disparaisse…

Le socle du diorama est un cadre photo dans lequel j'ai coulé du plâtre. La texture du sol a été obtenue en mélangeant du sable avec de l'eau, de l'enduite de lissage et de la colle à bois, le tout versé sur le plâtre une fois sec. Les figurines de fantassins coloniaux proviennent de la gamme Mirliton, en métal.

Lu 1540 fois Dernière modification le jeudi, 12 juillet 2012 18:52

Sujets associés