Dernières mises à jour

Classe Squalo

Written by 
Le Squalo après la modifiction de la proue. Le Squalo après la modifiction de la proue.

Construction et modifications

Alors que les submersibles de la classe Fratelli Bandiera venaient juste d'être mis sur cale, la Regia Marina notifia au chantier CNT de Monfalcone un marché pour la construction de quatre unités quasiment identiques, qui constituèrent la classe Squalo.

 

Le Squalo, le Narvalo, le Delfino et le Tricheco furent construits entre 1928 et 1931. Au cours des essais à la mer, ces submersibles révélèrent, comme leurs prédécesseurs, un manque de stabilité transversale, qu'il fallut compenser par l'ajout de contre-carène, au détriment de leur vitesse. Plus tard, leur proue fut rehaussée et l'habitacle blindé du canon supprimé. Enfin, entre 1942 et 1943, les kiosques des Narvalo et Delfino furent modifiés pour réduire leur silhouette, à l'image des massifs des U-Boot allemands.

Le Delfino paré au lancement. Remarquez l'absence de contre-carène.
(crédits photo : coll. Turrini)
Le Tricheco après la suppression de l'habitacle du canon. Les Squalo et Narvalo lors de la revue navale de 1938 à Naples.

Description technique

Les bâtiments de la classe Squalo étaient des submersibles à simple coque et contre-carène du type Bernardis. Comme sur les sous-marins de la classe Bandiera, la coque résistante était divisée en six compartiments étanches :

  • le compartiment torpilles avant;
  • la zone vie des officiers et la batterie avant;
  • le local des auxiliaires et la batterie arrière;
  • le poste central;
  • le local diesel;
  • le compartiment torpilles arrière et le local des moteurs électriques de propulsion.

Contrairement aux Bandiera qui étaient équipés de moteurs électriques Savigliano, les Squalo reçurant des moteurs CRDA, construits par le chantier de Monfalcone, développant une puissance unitaire de 420 ch. Il s'agissait de machines particulièrement fiables et silencieuses.

La batterie au plomb comprenait 112 accumulateurs de 760 kg. Chaque accumulateur pouvait délivrer 4720 Ah pour une décharge d'une heure ou 8400 Ah pour une décharge de 10 heures.

Le massif du Tricheco a été doté d'un brise-lame au début de la guerre. Le canon de 102/35 du Narvalo ou du Delfino, ayant tous deux bénéficiés d'une refonte de leur massif.
(crédits : USMM)

Carrière opérationnelle

En 1932, les quatre bâtiments furent regroupés au sein de la 2a sq. smg basée à La Spezia. En 1934, ils furent transférés à Naples pour constituer la 4a sq. smg, avant d'être déployés sur le littoral libyen et en mer Rouge entre 1935 et 1938 et de participer officieusement aux opérations contre le trafic républicain espagnol. En 1938, les Squalo furent affectés à la 33a sq. du Gruppo di Messina. Durant cette période, ils retournèrent au chantier de Monfalcone pour y subir des travaux.

Au 10 juin 1940, les quatre unités se trouvaient basées dans l'île de Leros, regroupées au sein de la 51a sq. du Gr. smg. De retour dans les bases de la métropole, les Squalo furent utilisés à la fois pour la formation de nouveaux équipages et pour le transport de ravitaillements vers l'Afrique du Nord. Sur les 4 submersibles de cette classe, seul le Squalo survécut à la guerre.

Liste des submersibles de la classe Squalo
NomMis sur caleLancéEn serviceDevise
CNT, Monfalcone
Squalo 10/10/1928 15/01/1930 11/10/1930 Coeco sub gurgite unum sidus Italia
Narvalo 17/10/1928 15/03/1930 06/12/1930 Silenter sub undis victoriam parat
Delfino 27/10/1928 27/04/1930 19/06/1931 Subsum sed superis obsum
Tricheco 10/11/1928 11/09/1930 25/06/1931 Una la meta da una doppia vita
Fiche technique
Déplacement en surface 937,65 t
Déplacement en plongée 1146,87 t
Longueur hors-tout 69,80 m
Largeur au fort 7,18 m
Tirant d'eau 4,45 m
Énergie et propulsion
  • 2 moteurs diesel Fiat Q 426 - puissance totale 3000 ch
  • 2 moteurs électriques CRDA - puissance totale 840 ch
  • 112 accumulateurs au plomb organisés en 1 batterie
  • 2 lignes d'arbres, 2 hélices à 3 pales
Vitesse maximale 15,1 nœuds en surface
8 nœuds en plongée
Autonomie 5650 miles nautiques à 8 nœuds en surface
100 miles nautiques à 3 nœuds en plongée
Immersion opérationnelle 100 m
Armement
  • 4 tubes lance-torpilles de proue de 533 mm / 6 torpilles
  • 4 tubes lance-torpilles de poupe de 533 mm / 6 torpilles
  • 1 canon de 102/35
  • 2 mitrailleuses de 13,2 mm
Équipage 5 officiers, 47 sous-officiers et matelots
Plans et coupes d'un submersible de la classe Squalo après modification de la proue. Silhouettes des submersibles de la classe Squalo.
Sources :
  • Sommergibili e mezzi d'assalto subacquei italiani, Alessandro Turrini, Ottorino Ottone Miozzi & Manuel Moreno Minuto, Ufficio Storico della Marina Militare, 2010
  • Le navi da guerra italiane 1940-1945, Erminio Bagnasco & Enrico Cernuschi, Albertelli, 2005
  • Sommergibili in guerra, Erminio Bagnasco & Achille Rastelli, Albertelli, 2007
Read 14483 times Last modified on Thursday, 12 July 2012 22:07

Related items