Dernières mises à jour

You are here:Maquettes»Avions»Chasseurs»Macchi C.205 Veltro
Tuesday, 01 May 2012 11:32

Macchi C.205 Veltro

Written by 

21st Century Toys

1/32ème

Maquette et photos de Romain Flechon

 

Le modèle est produit par le fabricant 21st Century Toys qui propose une gamme de warbirds au 32ème bénéficiant d’un très bon rapport qualité/prix. Les pièces de la maquette sont présentées sans grappes, les petites pièces étant disposées dans une barquette plastique thermoformée et les plus grosses comme le cockpit, l’hélice ou le pilote dans des sachets plastique.

Au niveau des détails, il faudra se contenter de peu, notamment au niveau des trains. Le cockpit est intéressant avec un tableau de bord en relief et quelques détails pouvant être mis en valeur lors de la peinture. En revanche, la figurine du pilote est d’une finesse remarquable !

Le montage ne pose pas trop de problème et juste un peu de mastic sera requis. Par contre, le fabricant propose un système de vis et de caches pour solidifier l’assemblage, qui à mon avis n’est pas vraiment utile. Le plus contraignant alors sera de bien mastiquer et lisser les caches de vis. Les lignes de structure sont représentées en creux mais un peu trop larges et profondes. Pour éviter l’aspect « jouet » j’ai riveté tout l’appareil avec l’outil Trumpeter.

On arrive vite à la peinture sur ce kit ! J’ai d'abord procédé à un préombrage consistant à repasser les lignes avec du noir à l’aérographe. L’intrados est ensuite peint en gris/bleu ciel et l’extrados dans un mélange brun/chair/jaune avec les peintures Humbrol. Les « smoke rings » verts sont aussi peints à l’aérographe avec une buse fine de 0,2 mm. Une fois bien sèche, la peinture est lustrée avec une vielle chaussette. Ensuite toute la maquette est vernie en brillant avec un mélange de Klir (produit ménager lustrant pour sol) ajouté de quelques gouttes d’alcool ménager et de produit à vitre afin d’améliorer la tension sur la peinture et aussi faciliter la pulvérisation à l’aérographe. Une fois le vernis sec, on peut appliquer les décals qui sont de très bonne facture. Ils seront badigeonnés de Klir au pinceau pour les protéger. Ensuite vient l’application d’un jus de peinture à l’huile Sienne et Humbrol noir dans les creux. Après séchage du jus, l’excès est essuyé avec des coton tiges imbibés de diluant. Les traces d’échappement sont faites à l’aérographe et les éraillures tamponnées à l’aide de mousse trempée dans la peinture métallique. Une couche de vernis mat vient recouvrir le tout, et le modèle est terminé !!

En conclusion, cette maquette d’avion peu traitée par les fabricants, en particulier à cette échelle, vaut vraiment la peine qu’on s’y attarde. On obtient un modèle original, surtout avec les livrées possibles pour cet appareil.

Read 11775 times Last modified on Thursday, 12 July 2012 20:00