Dernières mises à jour

You are here:Regia Aeronautica»Présentation»Musées»Museo Gianni Caproni, Trento
Thursday, 13 June 2013 22:06

Museo Gianni Caproni, Trento

Written by 
Vue générale du hall abritant le musée Caproni. Vue générale du hall abritant le musée Caproni. Aymeric Lopez

Né en 1929 sous l'impulsion de Gianni Caproni et de sa femme la comtesse Timina Caproni Guasti pour conserver le patrimoine aéronautique de leurs usines, le musée Caproni expose aujourd'hui une collection d'une vingtaine d"avions produits entre 1910 et 1980 par plusieurs constructeurs italiens et étrangers.

À l'origine, les objets constituant la collection étaient conservés dans les ateliers de Caproni, au milieu des avions en révision. Il fallut attendre 1940 pour qu'une structure permanente soit créée à Taliedo (Milan) pour abriter le musée. Plusieurs appareils furent perdus durant la seconde guerre mondiale, dont le bombardier triplan Ca.42. Après-guerre, le musée quitta Taliedo, le fond documentaire étant envoyé à Rome et les avions de la collection étant entreposés à Venegono Superiore (province de Varèse). Dans les années 1960, le musée rouvrit ses portes au public dans un ancien atelier de Vizzola Ticino (province de Varèse). En 1988, la famille Caproni signa un accord avec la province autonome de Trento qui s'engagea à restaurer la collection et à construire une structure muséale sur le terrain de l'aéroport de Trento-Mattarello. Les travaux de restauration des appareils furent confiés à la société Masterfly de Rovereto en 1989. En 1993 entra au musée une pièce de choix, le Savoia Marchetti S.79 récupéré au Liban par le 2° Gruppo Manutenzione Velivoli de Guidonia. La collection compte aujourd'hui une cinquantaine d'appareil, que la surface d'exposition actuelle ne permet malheureusement pas d'exposer en intégralité.

Le F-104G Starfighter MM.6609 construit par Fiat Aeritalia accueille les visiteurs à l'entrée du musée.
(crédits photos : Aymeric Lopez)

L'ensemble des avions exposés sont regroupés dans un seul et unique hall, à l'exception du F-104G Starfighter pointé vers la ciel, qui accueil le visiteur à l'entrée du musée. Parmi les appareils présents, on remarquera le chasseur monoplan Fokker D VIII de 1918, l'Ansaldo SVA 5 de 1917 qui emmena D'Annunzio au-dessus de Vienne, le Caproni Ca.6 de 1911, l'hydravion Caproni Ca.100 idro, le trimoteur Savoia Marchetti S.79 construit en juillet 1942 et le Breda Ba.19 utilisé pour l'acrobatie et suspendu au plafond, la tête en bas. Le musée abrite aussi une portion de fuselage de Reggiane 2005, unique témoignage de cet appareil parvenu jusqu'à nous.

Le Caproni Ca.163 vu depuis la mezzanine.
(crédits photo : Aymeric Lopez)
Gabardini G.51 bis suspendu au plafond du hall.
(crédits photo : Aymeric Lopez)
Breda Ba.19 de patrouille acrobatique.
(crédits photo : Aymeric Lopez)
Avia FL.3 sous l'aile gauche du S.79.
(crédits photo : Aymeric Lopez)
Le Savoia S.79 donné par le Liban en 1993.
(crédits photo : Aymeric Lopez)
Cette portion de fuselage constitue l'unique relique connue du Reggiane 2005.
(crédits photo : Aymeric Lopez)

Deux petites salles accueillent pour l'une une réplique d'atelier de fabrication d'hélices des années 1920 et pour l'autre une reconstitution du bureau d'études de l'ingénieur Gianni Caproni. La mezzanine aménagée dans le grand hall met à disposition du public différents simulateurs de vol.

Collection de maquettes en bois pour les essais en soufflerie.
(crédits photo : Aymeric Lopez)
Reconstitution du bureau de Gianni Caproni.
(crédits photo : Aymeric Lopez)
Adresse Via Lidorno, 3
38100 Trento
Site internet Museo Caproni
Read 6661 times