Dernières mises à jour

Se connecter

Maquettes»Véhicules»Autocannoni et artillerie»Autocannone da 90/53 sur Lancia 3Ro
lundi, 23 avril 2012 19:05

Autocannone da 90/53 sur Lancia 3Ro

Ecrit par 

MarS

1/72

Maquette et photos d'Aymeric Lopez

 

Le kit MarS de cet autocannone est d'une finesse remarquable. Une foule de petites pièces en résine très proprement moulées permet de représenter le camion et sa pièce d'artillerie dans leurs moindres détails. L'assemblage est assez simple mais il faut prendre le temps d'étudier le plan de montage, un peu surchargé, pour être sûr de ne rien oublier. Des photos d'époque ou de véhicules conservés peuvent se révéler utiles pour le positionnement de certaines pièces.

Le canon s'assemble indépendamment du camion, qu'il ne rejoint qu'au dernier moment. Là aussi, des photos vous seront utiles pour positionner les instrument et savoir comment les peindre. Il serait vraiment dommage de ne pas souligner la finesse des pièces par une bonne mise en peinture.

Pour la couleur de fond du véhicule, j'ai utilisé le giallo sabbia Lifecolor (référence UA 107) passé à l'aérographe. Après une couche de vernis brillant, je pose les quelques décalcomanies fournies dans le kit (une fois n'est pas coutume). Après une nouvelle couche de vernis, je réalise la patine du véhicule, composée d'un lavis, d'un drybrush, de quelques traces de rouilles et de pastel pour empoussiérer l'ensemble.

Enfin, pour être conforme aux différentes photos que j'ai pu trouver, j'ai voulu réaliser un filet de camouflage sur la cabine. Pour cela, j'ai utilisé un morceau de gaze médicale teintée dans du thé. Pour la fixer, je l'ai trempée dans un mélange d'eau et de colle à bois, puis posée sur une feuille d'essuie-tout pour enlever l'excès de liquide, et enfin positionnée à ma guise sur la cabine. Des feuilles mortes broyées sont ensuite collées à la colle blanche.

La scénette a été réalisée dans un cadre de 12x18 cm. Le fond est formé à l'aide de plâtre mélangé à du papier mâché, le tout teinté à l'aide de terre à décor. Une fois sec, cette base est recouverte d'un mélange d'eau, de colle blanche et de sable fin. C'est à ce moment là que je colle les buissons, faits avec de la filasse de plombier. Le socle est ensuite recouvert d'un voile de XF57 Buff Tamiya passé à l'aérographe puis brosser à sec. Quelques traces de pastel viennent achever la mise en peinture.

Les figurines sont composites : à la base, ce sont des artilleurs allemands Hasegawa "italianisés" avec des têtes Mirliton et des pieds Hät. Seule une figurine de la marque Mirliton, en métal, n'a pas été modifiée.

Lu 5383 fois