Dernières mises à jour

Se connecter

lundi, 08 juin 2015 21:34

Lancia 3 Ro

Ecrit par 
Lancia 3 Ro MNP tractant une remorque Viberti chargée d'un canon de 152/37 en Afrique du Nord à l'automne 1941 Lancia 3 Ro MNP tractant une remorque Viberti chargée d'un canon de 152/37 en Afrique du Nord à l'automne 1941 Archivio Centrale dello Stato

Considéré comme le meilleur camion lourd employé par l’armée italienne durant la seconde guerre mondiale, le Lancia 3 Ro constituait une évolution du Lancia Ro répondant aux dispositions du décret de juillet 1937 sur les véhicules unifiés.

Développement et production

Au milieu des années 1930, Vincenzo Lancia ressentit le besoin de faire évoluer sa gamme de camions pour répondre à l'évolution du marché. Le moteur Junkers bicylindre deux temps propulsant le Lancia Ro commençait à manquer de puissance pour faire face à l'augmentation de la charge utile et le trois cylindres du Ro-Ro souffrait d'une fiabilité aléatoire. Vincenzo Lancia décida alors de développer en interne un moteur Diesel quatre temps à cinq cylindres, fidèle à la tradition anticonformiste de la maison.

Le prototype du nouveau 3 Ro fut présenté au 10ème salon automobile de Milan le 28 octobre 1937. Habillé par Viberti, il avait reçu une calandre en goutte d'eau inspiré par celle de l'Augusta qui ne sera pas retenu sur les véhicules de série.

Prototype du Lancia 3 Ro 464 présenté au salon de Milan en octobre 1937. La calandre en goutte d'eau ne fut reprise sur les modèles de série qu'à partir de 1939, lors de l'introduction de la seconde carrosserie Viberti.

Deux modèles furent proposés initialement : un civil portant le numéro d'usine 464 et un militaire désigné 564.

La première version du modèle civil conservait une carrosserie assez simple, principalement réalisée par Viberti, avec un radiateur apparent, des flancs de capot moteur d'un seul tenant et des ouïes d'aération sur une seule ligne. Les clients avaient le choix entre une cabine courte et une longue avec couchette. Le plateau était le plus souvent construit en bois entre deux tôles estampées, même si certains clients optaient pour une solution bois.

Lancia 3 Ro 464 série 1 à cabine courte Viberti. La plate-forme de ce 3 Ro 464 en tôle estampée dispose de trois ridelles rabattables. Lancia 3 Ro 464 série 1 à cabine courte Esperia.
Porteur-remorqueur 3 Ro 464 carrossé par Esperia tractant une remorque Orlandi. Porteur-remorqueur 3 Ro 464 série 1 à cabine longue Viberti.

En 1939, Viberti introduisit une nouvelle carrosserie caractérisée par sa calandre en goutte d'eau rappelant celle de l'Aprilia. Étant donné les difficultés rencontrées par Viberti pour suivre la cadence de production, de nombreux clients achetèrent des châssis nus auprès de Lancia et les firent carrossés par Orlandi, Cab ou encore Caproni.

Ce Lancia 3 Ro civil arbore le second modèle de carrosserie adopté à partir de 1939 avec une calandre en goutte d'eau. Remarquez le phare additionnel au centre de cette dernière. Porteur-remorqueur à cabine longue Viberti série 2. La plate-forme est en bois. Lancia 3 Ro série 2 à cabine longue Viberti. Les bandes blanches peintes sur les garde-boue étaient utilisées pour circuler de nuit pendant le couvre-feu.
Publicité montrant un Lancia 3 Ro série 2.

Le modèle militaire était également carrossé par Viberti. Il se distinguait extérieurement du modèle civil par les deux barres horizontales protégeant le radiateur apparent, un démarreur à inertie sous le radiateur, des portières privées de vitres, des phares à l'acétylène de part et d'autre du pare-brise et un plateau en bois.

Prototype du Lancia 3 Ro 564 présenté au CSM. Les roues sont cerclées de bandages semi-pneumatiques. Lancia 3 Ro 564 MNP. Lancia 3 Ro 564 MNP avec l'armature soutenant la bâche en place.
Illustrations issues du manuel d'instructions de 1941 montrant un Lancia 3 Ro 564 MNP bâché. Vue frontale du 564 MNP montrant les barres de protection du radiateur, le démarreur à inertie et les indicateurs de gabarit sur les ailes. Vue arrière du 564 MNP montrant la roue de secours sous le châssis.

Le 3 Ro 564 fut construit durant toute la guerre : 177 furent livrés en 1938, 657 en 1939, 2646 en 1940, 3162 en 1941, 1643 en 1942, 1205 en 1943, 51 en 1944 et 1 en 1945, soit un total de 9542 véhicules. Dans le même temps, 1307 exemplaires du modèle civil furent construits, la plupart étant réquisitionnés par l'armée. Après le bombardement de l'usine Lancia de Turin à l'automne 1942, la production du 3 Ro fut assurée par l'usine de Bolzano.

Description technique

Conçu en 1938 sur la base d'un Lancia Ro agrandi, le 3 Ro s'en différenciait en premier lieu par son moteur Diesel cinq cylindres affichant une cylindrée de 6,8 litres et développant 93 ch, reprenant dans les grandes lignes le moteur essence expérimenté sur l'Omicron en 1936.

Moteur Diesel type 102 côté pompe d'injection. Moteur Diesel type 102 côté échappement.

Détail du démarreur à inertie.
(crédits photo : Aymeric Lopez)

L'architecture de la propulsion restait très classique, avec le moteur à cheval sur l'essieu avant entraînant les roues motrices à l'arrière. La suspension était assurée par des ressorts à lames semi-elliptiques en acier. La boîte de vitesse à quatre rapports plus marche arrière construite sous licence Maybach était située derrière la cabine pour faciliter sa maintenance.

Détail de l'embrayage monodisque à sec.
(crédits photo : Aymeric Lopez)
Vue de l'arbre de transmission et du pont arrière.
(crédits photo : Aymeric Lopez)

Les roues à jante en acier forgé de typer artillerie montaient des pneus à chambre Pirelli Ultraflex de 270x20'' sur le 564 MNP (pour Militare Nafta Pneumatici) et des bandages semi-pneumatiques Pirelli Celerflex de 225x720,5 mm sur le 564 MNSP (pour Militare Nafta SemiPneumatici).

Roue avant à jante en acier forgé. Le pneu n'est pas d'origine.
(crédits photo : Aymeric Lopez)
Roue arrière jumelée. Le pneu n'est pas d'origine.
(crédits photo : Aymeric Lopez)

Certains exemplaires furent équipés d'un treuil d'une capacité de 9,5 tonnes avec un câble de 31,5 m de long dont la prise de force se trouvait sur l'arbre secondaire de la boîte de vitesses.

Le châssis en acier se composait de deux longerons rectilignes reliés par cinq traverses soudées et deux boulonnées soutenant le moteur. Aux extrémités de chaque longeron se trouvait un crochet, tandis que la traverse arrière recevait le crochet d'attelage. La cabine ouverte accueillait deux sièges : celui du conducteur sur la droite et celui du chef de bord à gauche, à deux places. Les demi-portières pouvaient être protégées par un morceau de toile recevant une vitre en celluloïd.

Vue de dessus du châssis.
(crédits : Aldo Mario Feller)
Vue arrière du châssis. On remarque le réservoir de combustible cylindrique sous les sièges.
Dessins de la cabine montrant le pare-brise s'ouvrant en compas, les vitres latérales en celluloïd et les flèches de direction. Dessin de l'habitacle.

La plate-forme dont les dimensions intérieures atteignaient 4,75 m de long par 2,20 m de large lui permettait d’accueillir 32 hommes, un char léger ou encore 7 chevaux pour une charge utile de 6,39 tonnes. Seule la ridelle arrière du plateau était rabattable sur les modèles militaires.

Dessin de la plate-forme montrant la structure à 7 arceaux soutenant la bâche et la ridelle arrière rabattable.

L'installation électrique à 6 V puis 12 V à compter du châssis n°564-1611 se limitait à une dynamo Marelli servant à alimenter les deux phares avant, l'éclairage de la plaque et du tableau de bord, les essuie-glace et l'avertisseur sonore.

Détail d'un des deux phares électriques montés de part et d'autre du radiateur.
(crédits photo : Aymeric Lopez)

Autobus

En 1939, Lancia proposa les châssis rabaissés 3 Ro P (numéro d'usine 566) et PL (à empattement long) destinés à être carrossés en autobus par Garavini, Macchi, Orlandi ou encore Viberti. Ils étaient conçus pour tracter une remorque afin d'augmenter leur capacité. En 1940, 78 châssis 3 Ro P sortirent des chaînes de montage.

Autobus sur châssis 3 Ro P carrossé par Viberti en 1941 tractant une remorque. Autobus articulé sur châssis 3 Ro P carrossé par Macchi-Baratelli en 1941.
(crédits photo : Fondazione Negri)
Autobus sur châssis 3 Ro P utilisé par la Luftwaffe en 1944.

En 1942, Lancia proposa un châssis à cabine avancée, le 3 Ro P3 (ou P3L pour la version à empattement long), tout en conservant en parallèle une version à cabine conventionnelle désignée P2 (ou P2L).

Autobus sur châssis 3 Ro P3L et remorque carrossés par Viberti. Remarquez le faisceau métallique sur la calandre. Autobus sur châssis 3 Ro P2 carrossé par Garavini pour la Società Biellese Autolinee. Autobus sur châssis 3 Ro P3 carrossé par Macchi pour un client suisse.

Dérivés militaires du Lancia 3 Ro

Tout comme le Lancia Ro, le 3 Ro fut décliné en de nombreuses versions spéciales pour les besoins de l'armée.

Pour le transport des quadrupèdes, n'importe quel 3 Ro pouvait être équipé de réhausses de ridelles sur les quatre flancs de la plate-forme et d'une rampe de chargement en deux parties, logées contre les ridelles latérales en position de marche. La plate-forme était divisée en plusieurs boxes par des cloisons de bois pour éviter que les animaux ne se blessent.

L'atelier mobile mod.38 (autofficina mod.38) composé de deux véhicules, déjà monté sur le châssis du Lancia Ro, fut reconduit sur celui du 3 Ro. Mis à part le prototype basé sur un 564 MNSP, il semblerait que très peu d'exemplaire aient été produits.

Camions n°1 (fourgon) et 2 de l'autofficina mod.38 sur châssis de Lancia 3 Ro MNSP. Fourgon atelier de l'autofficina mod.38 sur Lancia 3 Ro en configuration de travail. Fourgon atelier de l'autofficina mod.38 en service dans l'armée italienne en 1951.
(crédits photo : Iveco)
Fourgon atelier de l'autofficina mod.38 conservé au CNH Industrial Village de Turin
(crédits photos : Aymeric Lopez)
Détail des panneaux longitudinaux fermant les flancs du fourgon.
(crédits photo : Aymeric Lopez)
La face arrière du fourgon était fermée par une porte à deux battants.
(crédits photo : Aymeric Lopez)
Aperçu de l'intérieur du fourgon atelier conservé au CNH Industrial Village.
(crédits photos : Aymeric Lopez)

La version citerne à eau potable du 3 Ro réalisée par Viberti, d'une capacité de 5000 litres, servit principalement en Afrique du Nord. Une remorque de même capacité pouvait y être attelée. L'armée avait recours à des entreprises privées pour assurer le ravitaillement, si bien que de nombreux 3 Ro aux couleurs militaires conservaient une plaque d'immatriculation civile. Pour le transport de liquide, certains exemplaires étaient équipés deux réservoirs amovibles de 2000 L chargés dans la plate-forme.

Porteur-remorqueur citernier Viberti d'une capacité totale de 10 000 litres d'eau. Camion-citerne Viberti. La cabine longue est inhabituelle pour un modèle militaire.
Colonne de camions-citernes de la PAI en Marmarique durant l'été 1942. Lancia 3 Ro citerne ravitaillant des torpilleurs de classe Spica.
(crédits photo : collection David Zambon)
Lancia 3 Ro MNSP transportant deux réservoirs amovibles de 2000 L dans la plate-forme.

D'autres versions citernes équipées par Viberti et SAIV destinées au transport de produits pétroliers furent réalisées pour la marché civil, mais aussi pour les besoins propres de Lancia.

Porteur-remorqueur citernier Viberti sur châssis 3 Ro 464 à cabine longue utilisé pour le service interne Lancia. Porteur-remorqueur citernier à cabine Viberti équipé par SAIV pour le marché français en mai 1940.
Camion-citerne AGIP à carrosserie Viberti sans pare-chocs destiné à l'AOI. Lancia 3 Ro 464 à carrosserie Viberti série 2 et citerne SAIV carénée.

Deux autocannoni virent également le jour sur ce châssis, l’un armé de l’obusier de 100/17, et l’autre du redoutable canon antiaérien et antichar de 90/53. Tous deux furent utilisés durant la campagne d’Afrique du Nord.

Énergies alternatives

En 1941, Lancia développa un moteur à cycle Beau de Rochas sur la base du 102 Diesel, désigné 102G. Équipant au départ seulement le châssis 3 Ro P servant de base aux autobus, il propulsa également une petite série de camions commandés par des entreprises commercialisant le méthane.

Lancia 3 Ro propulsé au méthane construit pour la société SAMSA en mars 1940.

En juillet 1943, Lancia lança la production du 564 B à moteur essence. Certains exemplaires furent équipés d'une batterie pour le démarrage électrique.

Le 3 Ro sous l'uniforme

Employé sur tous les fronts de la seconde guerre mondiale, le Lancia 3 Ro fut le camion lourd par excellence du Regio Esercito. Il servit au transport de troupes, d'animaux ou de matériel mais fut aussi utilisé comme tracteur pour les pièces d'artillerie et les remorques Viberti ou Bartoletti destinées au transport des chars moyens et des semoventi.

Lancia 3 Ro traversant une zone inondée dans les Balkans au printemps 1941. Remarquez les insignes peints sur le radiateur.
(crédits photos : Archivio Centrale dello Stato)
Alpini dégageant un Lancia 3 Ro MNSP dont le poids a fait céder le pont en bois jeté sur une rivière en Albanie qu'il tentait de traverser.
Lancia 3 Ro MNP transportant des Alpini de la division Julia à Athènes à l'été 1941.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Lancia 3 Ro MNSP à Santhià le 9 août 1941.
(crédits photo : collection Aymeric Lopez)
Lancia 3 Ro d'origine civile à cabine Viberti série 2 réquisitionné par l'armée progressant sur une route en Corse.

En Afrique du Nord, ses bonnes capacités en tout terrain lui valurent le surnom de « roi du désert ». Les Alliés, en particulier les Britanniques, le réutilisèrent d'ailleurs sur ce théâtre d'opérations. Un exemplaire fut aménagé en véhicule de commandement pour le général Rommel.

Lancia 3 Ro et SPA 38 R avançant sur Sidi el Barrani en septembre 1940.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Voiture affût d'un canon de 152/37 transportée sur une remorque Viberti tractée par un 3 Ro MNSP dans le secteur de Tobrouk à l'automne 1941.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Lancia 3 Ro dépassant un SPA 38 R devant l'Arco dei Fileni.
(crédits photo : collection David Zambon)
Véhicule de commandement sur châssis Lancia 3 Ro donné au général Rommel en 1941. Alignement de Lancia 3 Ro de la PAI à Tripoli le 25 septembre 1941. Les fagots de bois stockés sur les cabines servaient peut-être au désensablage des véhicules. Lancia 3 Ro tractant un M 13/40 sur remorque venant de passer sous l'Arco dei Fileni, marquant la frontière entre la Tripolitaine et la Cyrénaïque, pendant l'hiver 1942.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
M 13/40 tracté par un Lancia 3 Ro d'origine civile en Afrique du Nord. Remarquez le démarreur électrique sous le radiateur.
(crédits photo : collection David Zambon)
Semovente de 75/18 transporté vers le front par un Lancia 3 Ro protégé par un filet de camouflage pendant l'hiver 1942.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Cette photo prise vers Sollum en juin 1942 montre les capacités du 3 Ro en tout terrain.
(crédits photo : collection David Zambon)

Sur le front russe, les 3 Ro furent utilisés en priorité pour le transport des mulets des divisions alpines de l'ARMIR.

Lancia 3 Ro du 34° autoreparto pesante transportant des mulets sur le front russe. Mulets transportés sur un Lancia 3 Ro MNSP camouflé à l'aide de branchages sur le front de l'Est à l'été 1941.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Berger allemand perché sur le capot d'un 3 Ro sur le front de l'Est à l'été 1941. Remarquez l'as de trêfle peint sur le garde-boue.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Lancia 3 Ro MNSP traversant une ville ukrainienne en août 1941.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Lancia 3 Ro MNSP en difficulté sur une piste ukrainienne en août 1941.
(crédits photo : collection David Zambon)
Lancia 3 Ro suivi par un Alfa 800 sur le front de l'Est.
(crédits photo : collection Aymeric Lopez)
Colonne de Lancia 3 Ro MNSP du 34° autoreparto pesante sur une piste russe au printemps 1942.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Deux officiers de la division Cosseria discutant avec deux officiers allemands devant un Lancia 3 Ro sur le front russe en 1942. Remarquez le "M" peint sur le garde-boue. Lancia 3 Ro d'origine civile carrossé par Viberti sur le front russe à l'été 1942.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)

Production pour les Allemands

Les Lancia 3 Ro construits pour les Allemands conservèrent la même carrosserie jusqu’à la commande 7967/8153 de 100 camions dotés d’une cabine Einheits, en date du 5 avril 1944. Il s'agissait d'une cabine en contreplaqué sur armature bois de forme parallélépipédique, très simple à produire en grande série et adaptable sur de nombreux camions.

Photo d'usine d'un Lancia 3 Ro à cabine Einheits. Lancia 3 Ro à cabine Einheits à Turin en avril 1945.

Selon les sources allemandes, la Wehrmacht aurait reçu un total de 772 Lancia 3 Ro entre janvier 1944 et février 1945, bien plus que la production déclarée par Lancia pour la même période. On peut donc supposer que la majorité étaient des camions ayant précédement appartenus à l'armée italienne ou à des entreprises privées. Tous furent affectés à des unités sous le commandement de l’Oberkommando Sud-Est (Balkans) et Sud-Ouest (Italie). Certaines unités de la RSI ainsi que des brigades partisanes utilisèrent aussi le 3 Ro.

Lancia 3 Ro du I btg.par. Mazzarini de la GNR. Partisans défilant sur un Lancia 3 Ro à Milan en avril 1945.

Partisans posant avec une Fiat 1100 et un Lancia 3 Ro à Turin.

Durant l'occupation allemande, une dizaine de Lancia 3 Ro GT au gazogène furent également produits pour les besoins propres du constructeur.

Lancia 3 Ro GT au gazogène utilisé par le constructeur après-guerre.

L’après-guerre

En 1945, la production de 3 Ro reprit à Bolzano tant pour le marché civil que pour l’armée. Au départ, des modèles très disparates regroupés sous la désignation 564 NT sortirent des chaînes de montage en fonction des stocks de guerre à écouler. En 1946, un nouveau modèle fut mis sur le marché : le 564 C (pour Conformità), proposé en deux largeurs (2500 mm pour les véhicules civils et 2350 mm pour les militaires), suivi par le C/2 avec des pneumatiques renforcés. Le 564 C resta en production jusqu'en 1948, carrossé par Viberti, Orlandi ou Caproni, tandis que les derniers autobus sur base 3 Ro sortirent en 1950.

Lancia 3 Ro 564 NT construit en 1945 à partir d'un exemplaire militaire inachevé. Lancia 3 Ro C de 1948 carrossé par Orlandi. Lancia 3 Ro C/2 avec pneus renforcés aménagé pour le transport de brebis.

Le Lancia 3 Ro resta en service dans l'armée italienne jusqu’en 1964.

Lancia 3 Ro utilisé par l'armée italienne dans les années 1950. Lancia 3 Ro tractant des canons de 90/53 lors d'une parade à Rome après-guerre.
Fiche technique
 3 Ro 4643 Ro 564
Longueur 7400 mm 7250 mm
Empattement 4300 mm 4300 mm
Largeur 2350 mm 2350 mm
Voie avant / arrière 1850 / 1774 mm 1850 / 1774 mm (MNP)
1850 / 1758 mm (MNSP)
Hauteur 3000 mm 3000 mm (MNP)
2970 mm (MNSP)
Garde au sol 280 mm 280 mm (MNP)
250 mm (MNSP)
Poids à vide 5500 kg 5610 kg (MNP)
5890 kg (MNSP)
Équipage 3 3
Charge utile 6500 kg 6390 kg (MNP)
6110 kg (MNSP)
Configuration d'essieux 4x2 4x2
Moteur Type 102 : 5 cylindres Diesel de 6875 cm3, développant 93 ch à 1860 tr/min Type 102 : 5 cylindres Diesel de 6875 cm3, développant 93 ch à 1860 tr/min
Vitesse maximale 45 km/h sur route 45 km/h (MNP)
41,7 km/h (MNSP)
Autonomie 450 km sur route 450 km sur route
Emport en carburant 135 L 135 L
Plan 4 vues du Lancia 3 Ro MNP.
(crédits : Aldo Mario Feller)
Plan 5 vues d'un autobus Viberti sur châssis 3 Ro P d'octobre 1940. Profil et vue arrière du fourgon atelier de l'autofficina mod.38 sur 3 Ro.
(crédits : Aldo Mario Feller)
Camion-citerne sur châssis Lancia 3 Ro. Plan 3 vues du Lancia 3 Ro Einheits.
(crédits : Aldo Mario Feller)
Lancia 3 Ro sur le front de l'Est en août 1941.
(crédits : M. Filipiuk)
Sources :
  • Gli Autoveicoli tattici e logistici del Regio Esercito Italiano fino al 1943, tomo secondo, Nicola Pignato & Filippo Cappellano, Stato Maggiore dell'Esercito, Ufficio Storico, 2005
  • Gli Autoveicoli del Regio Esercito nella Seconda Guerra Mondiale, Nicola Pignato, Storia Militare, 1998
  • Ruote in divisa, I veicoli militari italiani 1900-1987, Brizio Pignacca, Giorgio Nada Editore, 1989
  • Il grande libro dei camion italiani, Sergio Puttini & Giuseppe Thellung di Courtelary, Giorgio Nada Editore, 2010
  • Storia illustrata del Camion Italiano, Costantino Squassoni & Mauro Squassoni Negri, Fondazione Negri, 1996
  • Macchina e rimorchio, Storie di uomini e di camion, Beppe Salussoglia & Pascal Vayl, Gribaudo, 2008
  • Profumo di nafta, Uomini e camion sulle strade del mondo, Beppe Salussoglia & Pasquale Caccavale, Gribaudo, 2008
  • Storia illustrata dell'Autobus Italiano, Massimo Condolo, Fondazione Negri, 2010
  • Gran Turismo, L'avventura dei carrozzieri italiani di pullman, Carla Dolcini, Fondazione Negri, 2012
  • Carrozzeria Luigi dalla Via, Cento anni di autobus costruiti a Schio, Massimo Condolo, Fondazione Negri, 2004
  • Camion Lancia, Massimo Condolo, Fondazione Negri, 2001
  • Immagini ed evoluzione del corpo automobilistico, Volume II (1940-1945), Valido Capodarca, Comando traporti e materiali dell'esercito, 1995
  • Storia della PAI, Polizia Africa Italiana 1936-1945, Raffaele Girlando, Italia Editrice New, 2003
  • …Come il diamante, I Carristi italiani 1943-45, Sergio Corbatti & Marco Nava, Laran Éditions, 2008
  • Autocarro pesante Lancia 3 Ro, Claudio Pergher, Notiziario Modellistico 3/97, 1997
  • Autocarro Pesante Unificato Lancia 3Ro, Le poids lourd italien, Nicolas Anderbegani, Trucks & Tanks Magazine n°38, 2013
  • I « musoni » Lancia 3Ro, Esaro, 6Ro ed Esatau 864, Marco Batazzi, Epocauto n°13/Anno 9, 2014
  • Autocarro Militare 3 RO, Istruzioni per l'uso e la manutenzione, V edizione, Lancia & C., 1942
  • Autocarro 3 RO nt, Istruzioni per l'uso e la manutenzione con supplemento per autocarro 3 RO mb, Lancia e C., novembre 1945
Pour reproduire ce véhicule :
FabricantÉchelleRéférence et désignationGalerie
TP Models 1/72 T-7284 Lancia 3Ro N -
MarS 1/72 7270 Lancia 3Ro -
Doc Models 1/72 72300 Camion Lancia 3 Ro -
Doc Models 1/72 72308 Camion Lancia 3 Ro con telone -
CRI.EL Model 1/35 R051 Lancia 3/RO Heavy truck -

Réagissez à cet article
Re: Lancia 3 Ro -- josy
Friday, 12 June 2015 17:17
Bravo pour cet article plus que complet

Lu 7360 fois Dernière modification le lundi, 08 juin 2015 21:50
More in this category: « Lancia Ro Alfa Romeo 430 »