Dernières mises à jour

You are here:Regio Esercito»Matériels»Véhicules logistiques»Voitures»Bianchi S6 et VM 6C
Monday, 01 February 2016 19:00

Bianchi S6 et VM 6C

Written by 
Benito Mussolini et Pietro Badoglio en tournée d'inspection dans le secteur du Petit Saint-Bernard à bord d'une Bianchi VM 6C le 28 juin 1940. Benito Mussolini et Pietro Badoglio en tournée d'inspection dans le secteur du Petit Saint-Bernard à bord d'une Bianchi VM 6C le 28 juin 1940. Archivio Centrale dello Stato

Créée pour répondre aux besoins étatiques, la Bianchi S6 est restée l'un des modèles les plus confidentiels du constructeur milanais, au point que son dérivé militaire VM 6C est davantage documenté.

La Bianchi S6, voiture ministérielle

Développée dans la seconde moitié des années 1930, la Bianchi S6 était propulsée par un moteur 6 cylindres dont la course et l'alésage étaient identique à ceux de la S9.

L'architecture de la voiture était traditionnelle. Le moteur essence à soupapes en tête était refroidi à l'eau et disposait d'un démarreur électrique. L'embrayage monodisque à sec attaquait une boîte de vitesses à 4 rapports plus marche arrière qui engrenait sur l'arbre de transmission vers le pont arrière. La suspension était assurée par des ressorts à lames semi-elliptiques et des amortisseurs hydrauliques. Les roues à jantes à rayons montaient des pneus Pirelli Superflex 6,00x16''.

Destinée à servir de véhicule de représentation pour la fonction publique civile et militaire, la Bianchi S6 fut produite à faible échelle entre 1939 et 1942.

Bianchi S6 en service dans le Regio Esercito. Bianchi S6 conservée au musée de Cecchignola.
(crédits photo : Marvin 345 sur flickr)
Vue de face d'une Bianchi S6.

La Bianchi VM 6C, voiture d'état-major

La Bianchi VM 6C fut développée entre 1937 et 1938 sur la base de la berline S6 dont le châssis fut renforcé. Elle devait servir de voiture de liaison pour le haut commandement. Le prototype fut présenté au CSM le 10 janvier 1938. Sa carrosserie était très proche d'une torpédo, avec les roues de secours encastrée dans les ailes avant.

Le prototype de la Bianchi VM 6C immatriculé "RE 1718" présenté au CSM en 1938.

Sur le modèle de série, les roues de secours étaient montées libres sur leur axe afin d'aider au franchissement. Les portières avant étaient antagonistes contrairement à celles du prototype. Le pare-brise avant pouvait se rabattre à l'horizontale sur le capot moteur, tandis que le déflecteur arrière pouvait s'effacer verticalement à l'aide d'une manivelle. L'habitacle pouvait être couvert par une capote en toile imperméable à armature métallique. Les sièges étaient revêtus de cuir vert. Deux tablettes rabattables permettaient aux passagers arrière de consulter des cartes ou autres documents. Les garde-boue couvrant les roues de secours sur le modèle présenté au CSM furent supprimés sur les véhicules de série.

Le premier modèle de série de la Bianchi VM 6C présenté au CSM se distinguait par la présence de garde-boue sur les roues de secours.
Bianchi VM 6C avec capote fermée.
(crédits photo : MAUTO)
Bianchi VM 6C au CSM après suppression des garde-boue sur les roues de secours.
Vue de dessus du châssis issue du manuel utilisateur.
(crédits photo : Daniele Nanni, Registro Bianchi)
Vue du poste de conduite tirée du manuel utilisateur.
(crédits photo : Daniele Nanni, Registro Bianchi)

La production de la VM 6C se limita à 100 exemplaires. Parmi eux, la voiture immatriculée « RE 2749 » fut utilisée par le cortège conduisant Benito Mussolini et Pietro Badoglio pour leur tournée d'inspection sur le front des Alpes en juin 1940. Le véhicule fut également employé dans les Balkans. Une série de photos de l'institut Luce montre une VM 6C armée d'un mitrailleuse ZB-30 de production tchécoslovaque sur le front de l'Est.

Colonne de Bianchi VM 6C franchissant la frontière italo-française au col du Petit Saint-Bernard le 25 juin 1940.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Pietro Badoglio à bord d'une Bianchi VM 6C en inspection dans les Alpes occidentales en juin 1940.
(crédits photo : collection Barbasetti di Prun)
Benito Mussolini, Alfredo Guzzoni et Pietro Badoglio passant en revue les troupes dans le secteur du Petit Saint-Bernard le 28 juin 1940.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Benito Mussolini et Pietro Badoglio en tournée d'inspection sur le front des Alpes occidentales à bord d'une Bianchi VM 6C fin juin 1940.
(crédits photos : collection Aymeric Lopez)
Bianchi VM 6C dans les Alpes occidentales le 29 juin 1940. Remarquez le phare occulté par un tissu peint selon le schéma de camouflage de la voiture.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Officier des Alpini saluant Mussolini lors de sa tournée d'inspection dans les Alpes occidentales le 29 juin 1940.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Benito Mussolini et Pietro Badoglio à bord d'une Bianchi VM 6C dans les Alpes occidentales le 29 juin 1940.
(crédits photo : collection Aymeric Lopez)
Bianchi VM 6C suivie d'une Fiat 508 CM utilisées par un commandement d'unité.
Bianchi VM 6C lors d'une inspection au front. Bianchi VM 6C armée d'une mitrailleuse tchécoslovaque ZB-30 sur le front russe au printemps 1942.
(crédits photos : Archivio Centrale dello Stato)
Fiche technique
 Bianchi S6Bianchi VM 6C
Longueur 4840 mm 4247 mm
Empattement 2985 mm 2785 mm
Largeur 1700 mm 1640 mm
Voie avant / arrière 1420 / 1420 mm 1420 / 1420 mm
Hauteur 1700 mm 1680 mm
Garde au sol 205 mm 230 mm
Poids à vide 1550 kg 1500 kg
Équipage 4 4
Configuration d'essieux 4x2 4x2
Moteur 6 cylindres essence de 2179 cm3, développant 52 ch à 4000 tr/min 6 cylindres essence de 2179 cm3, développant 52 ch à 4000 tr/min
Vitesse maximale 105 km/h sur route 102 km/h sur route
Autonomie 400 km sur route 380 km sur route
Emport en carburant 65 L 72 L
Sources :
  • Gli Autoveicoli tattici e logistici del Regio Esercito Italiano fino al 1943, tomo secondo, Nicola Pignato & Filippo Cappellano, Stato Maggiore dell'Esercito, Ufficio Storico, 2005
  • Gli Autoveicoli del Regio Esercito nella Seconda Guerra Mondiale, Nicola Pignato, Storia Militare, 1998
  • Ruote in divisa, I veicoli militari italiani 1900-1987, Brizio Pignacca, Giorgio Nada Editore, 1989
  • Dalle auto Bianchi alle Autobianchi, Sandro Colombo, Libreria Automotoclub Storico Italiano, 2013
  • Edoardo Bianchi, Antonio Gentile, Giorgio Nada Editore, 2003
  • Battaglie di confine della Seconda Guerra Mondiale in Valle d'Aosta, Piemonte, Riviera Ligure 10/25 giugno 1940, Mauro Minola, Susalibri, 2010
  • La battaglia delle Alpi, 10-25 giugno 1940, La Divisione Superga e gli Alpini nell'Alta Valle di Susa, Alberto Turinetti di Priero, Susalibri, 2010

{jfusion_discuss 3360}

Read 3681 times Last modified on Wednesday, 05 April 2017 21:08