Dernières mises à jour

Se connecter

lundi, 15 août 2016 13:57

Alfa Romeo 430

Ecrit par 
Le prototype de l'Alfa Romeo 430 RE dans la cour du Portello. Le prototype de l'Alfa Romeo 430 RE dans la cour du Portello.

Né autour d'un moteur destiné à fonctionner sur groupe électrogène, l'Alfa Romeo 430 connut une activité très marginale à la fin de la guerre et ne rencontra pas de franc succès commercial durant l'après-guerre.

Développement et production

L'Alfa Romeo 430 (désignation d'usine T.430), conçu dès l'origine comme camion militaire du fait des exigences de la guerre, dérivait du camion lourd Alfa Romeo 800. Son développement fut approuvé par le ministère de la guerre le 23 septembre 1941, mais la commande tarda à venir, si bien que la production de l'Alfa 500 se poursuivit au-delà de septembre 1942, comme prévu initialement.

Au début de l'année 1942, Alfa Romeo présenta le prototype du modèle 430 au CSM. Il était cependant propulsé par un moteur Diesel 4 cylindres utilisé à l'origine sur groupe électrogène, alors que les militaires voulaient une motorisation essence. La première commande portant sur 400 exemplaires, portée à 600 en fin d'année 1942, stipulait clairement que les camions devaient être dotés d'un moteur essence. Ugo Gobbato, directeur d'Alfa Romeo, confia alors sa mise au point aux ingénieurs Wilfredo Ricart et Lovera.

Prototype de l'Alfa Romeo 430 RE muni d'obscurateurs de phares. Prototype de l'Alfa 430 RE dans la cour du Portello. On aperçoit au second plan le siège de Citroën Italia situé via Gattamelata à Milan. Prototype de l'Alfa 430 RE au Portello. Remarquez le réservoir de carburant fixé au longeron droit.
Vue frontale du prototype de l'Alfa 430 RE au Portello. Comme tous les camions destinés à l'armée, il est équipé de phares à l'acétylène en plus des phares électriques. Vue arrière du prototype de l'Alfa 430 RE au Portello.

Suite aux évènements de septembre 1943, la commande fut dans un premier temps confirmée par les autorités allemandes, avant d'être annulée un mois plus tard. Furieux de cette décision, Ugo Gobbato envoya une lettre au ministère de l'armement et de la production du Reich pour défendre son projet. Les Allemands revinrent sur leur décision et l'usine du Portello put produire 99 Alfa 430 RE à moteur Diesel entre 1944 et 1945. La motorisation essence fut écartée, la priorité dans l'attribution des matières premières étant donnée à la production de moteurs d'avions.

Description technique

Développé durant la guerre, l'Alfa 430 RE conservait la silhouette de son grand frère ainsi qu'un maximum de pièces détachées identiques. Il s'en distinguait principalement par son pare-chocs en deux éléments, permettant de laisser libre l'ouverture par laquelle était introduite la manivelle de démarrage.

Son moteur 4 cylindres Diesel avoisinant les 6 litres de cylindrées permettait de le propulser à 65 km/h. La consommation de 18 L/100 km était remarquablement basse pour l'époque, grâce à l'injection directe et à l'utilisation d'une pompe d'injection Spica PC4C80 à avance variable. Mais ces bonnes prestations se payaient au prix d'une certaine fragilité : né pour travailler à régime fixe sur groupe électrogène, ce Diesel se révéla peu adapté aux accélérations et décélérations imposées par son nouvel emploi. Le réservoir de 75 L était fixé sur le longeron droit.

Châssis de l'Alfa Romeo 430. Groupe électrogène sur remorque Viberti entraîné par un Diesel type 430. Dessin du Diesel type 430 issu d'une brochure commerciale.

Par rapport à l'Alfa 800, l'innovation principale résidait dans l'adoption d'un train avant à roues indépendantes, avec suspension à double ressorts hélicoïdaux et amortisseurs hydrauliques, qui procurait une grande souplesse de conduite. L'Alfa 430 fut le tout premier camion à être doté de cette innovation, certes un peu délicate pour un emploi en tout terrain.

Dessin du train avant issu d'une brochure commerciale.

Le plateau en bois mesurait 4 m de long pour 2 m de large et 60 cm de haut. Seule la ridelle arrière munie d'un marchepied était rabattable. Comme l'Alfa 800, le 430 affichait un excellent rapport charge utile / poids total, sa charge utile de 3500 kg le plaçant en tête de sa catégorie. Il pouvait également remorquer une charge de 6,5 tonnes.

Autobus

Pendant la guerre, seul un exemplaire d'Alfa 430 A (Allungato, avec un empattement allongé de 600 mm) fut construit au Portello et carrossé en autobus en 1942 par Varesina.

Autobus Alfa 430 A carrossé par Varesina en 1942. Les obturateurs de phare confirment que la photo a été prise pendant la guerre. Affiche publicitaire pour l'autobus Alfa 430 A dont le dessin reproduit le modèle carrossé par Varesina.

Une courte carrière sous les drapeaux

La plupart des Alfa 430 RE produits entre 1944 et 1945 furent utilisés par des entreprises civiles. Au sein des forces armées de la RSI, la legione autonoma mobile Ettore Muti disposait de 2 Alfa 430 armés d'un canon mitrailleur Scotti-CEMSA de 20/70 montée sur affût à piédestal.

Alfa 430 RE de la legione autonoma mobile Ettore Muti armés d'un canon mitrailleur Scotti-CEMSA de 20/70 défilant à Milan le 17 décembre 1944.

Un prototype à 4 roues motrices désigné Alfa 430 APC fut réalisé en 1944 et utilisé pour le service interne au Portello.

Après-guerre et marché civil

Après la guerre, Alfa Romeo se relança avant tout grâce aux véhicules industriels. L'Alfa 430 civil fut produit à 1837 exemplaires entre 1945 et 1950. Les premiers exemplaires reprenaient la cabine du 430 RE, qui fut ensuite substituée par une cabine fermée avec pare-choc monobloc.

Les premiers Alfa 430 civils reprenaient intégralement la cabine ouverte des 430 RE avec pare-choc en deux parties. L'exemplaire photographié ici est un camion-benne. La première évolution apportée sur le modèle civil fut l'adoption d'une cabine fermée. Affiche publicitaire représentant un Alfa 430 civil à cabine fermée et pare-choc en 2 éléments.
Modèle civil définitif à cabine fermée, phares affleurants et pare-choc monobloc.
(crédits photo : Alfa Romeo)
Alfa 430 civil lors d'une manifestation dans l'usine du Portello en avril 1948. Affiche publicitaire montrant un Alfa 430 du modèle définitif.

L'Alfa 430 A, premier autobus de série Alfa, même si sa réalisation fut sous-traitée à SIAI Marchetti, fut construit à 561 exemplaires, y compris les châssis carrossés à l'extérieur, entre 1946 et 1950. Seuls 2 trolleybus Alfa 430 AF virent le jour en 1946 et 1948 : le prototype fut réalisé par Caproni Vizzola et le second et dernier exemplaire par Pietroboni.

Autobus Alfa 430 A de série carrossé par SIAI Marchetti.
(crédits photos : Fondazione Negri)

Une version dérivée pour l'armée vit le jour en 1950 : le CM 50 (pour Carro Medio), à cabine allongée accueillant une couchette.

Fiche technique
 Alfa Romeo 430 REAlfa Romeo 430 A
Longueur 5955 mm 8000 mm
Empattement 3300 mm 3900 mm
Largeur 2135 mm 2500 mm
Voie avant / arrière 1797 / 1610 mm 1797 / 1610 mm
Hauteur 2450 mm 2760 mm
Garde au sol 250 mm -
Poids à vide 3350 kg 5200 kg
Équipage 2 32
Charge utile 3150 kg 2240 kg
Configuration d'essieux 4x2 4x2
Moteur Type 430 : 4 cylindres Diesel de 5816 cm3, développant 80 ch à 2000 tr/min Type 430 : 4 cylindres Diesel de 5816 cm3, développant 80 ch à 2000 tr/min
Vitesse maximale 65 km/h sur route 80,5 km/h sur route
Autonomie 390 km sur route
350 km en tout terrain
-
Emport en carburant 75 L -
Profil de l'Alfa Romeo 430 RE.
Sources :
  • Gli Autoveicoli tattici e logistici del Regio Esercito Italiano fino al 1943, tomo secondo, Nicola Pignato & Filippo Cappellano, Stato Maggiore dell'Esercito, Ufficio Storico, 2005
  • Gli Autoveicoli da combattimento dell’Esercito Italiano, Volume secondo (1940-1945), Nicola Pignato & Filippo Cappellano, Stato Maggiore dell’Esercito, Ufficio Storico, 2002
  • Gli Autoveicoli del Regio Esercito nella Seconda Guerra Mondiale, Nicola Pignato, Storia Militare, 1998
  • Ruote in divisa, I veicoli militari italiani 1900-1987, Brizio Pignacca, Giorgio Nada Editore, 1989
  • Mezzi dell'Esercito Italiano 1935-45, Ugo Barlozzetti & Alberto Pirella, Editoriale Olimpia, 1986
  • L'altra Alfa, Autocarri, autobus e filobus Alfa Romeo, Stefano Salvetti, Fucina, 2014
  • Camion Alfa-Romeo, Massimo Condolo, Fondazione Negri, 2003
  • V. Orlandi, dal 1859 il traino dell'autotrasporto, Costantino Squassoni & Mauro Squassoni Negri, Fondazione Negri, 2000
  • Storia illustrata del Camion Italiano, Costantiwno Squassoni & Mauro Squassoni Negri, Fondazione Negri, 1996
  • Il grande libro dei camion italiani, Sergio Puttini & Giuseppe Thellung di Courtelary, Giorgio Nada Editore, 2010
  • Storia illustrata dell'Autobus Italiano, Massimo Condolo, Fondazione Negri, 2010
  • …Come il diamante, I Carrisit italiani 1943-45, Sergio Corbatti & Marco Nava, Laran Éditions, 2008

Réagissez à cet article
Pas de commentaire

Lu 1915 fois Dernière modification le lundi, 15 août 2016 14:09
More in this category: « Lancia 3 Ro Fiat 634 »