Dernières mises à jour

Se connecter

samedi, 17 décembre 2016 19:39

Fiat 1100

Ecrit par 
Fourgonnette de l'Istituto Luce sur Fiat 1100 ALR utilisée pour le transport d'un blessé sur le front russe à l'été 1942. Fourgonnette de l'Istituto Luce sur Fiat 1100 ALR utilisée pour le transport d'un blessé sur le front russe à l'été 1942. Archivio Centrale dello Stato

Après seulement deux années de commercialisation, la Fiat 508 C nécessitait une refonte stylistique pour ne pas apparaître dépassée : c'est ainsi que naquit la 1100, qui permit à Fiat de suivre l'évolution des goûts de la clientèle à peu de frais.

Une évolution de la 508 C

C'est en 1939 qu'apparut ce qui constituait la seconde version de la Fiat 508 C, que le constructeur turinois décida de baptiser officiellement Fiat 1100 (puis 1100 A à l'apparition de la 1100 B en 1948). L'évolution la plus visible concernait l'adoption d'une nouvelle calandre coupe-vent inspirée de celle de la Fiat 2800, qui lui valut le surnom de « musone » (alors que la calandre de la 508 C était baptisée « musetto »). Les flancs du capot moteur, ornés de prises d'air chromées, devenaient fixes, l'accès au moteur étant rationalisé par le capot s'ouvrant vers l'arrière, ses 2 charnières se trouvant à la base du pare-brise, là où avaient également été déplacés les essuie-glaces.

Photo de Fiat 1100 A illustrant une brochure commerciale. Chaîne d'assemblage de la Fiat 1100 A au Lingotto en 1940.
(crédits photos : Carl Mydans pour Life)
Fiat 1100 A sur la piste d'essai du Lingotto en 1940.
(crédits photo : Carl Mydans pour Life)
Colonne motorisée en route vers Athène en mai 1941. On reconnaît une Fiat 1100 A au premier plan.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Fiat 1100 A en Grèce le 4 avril 1943.
Fiat 1100 A de la Regia Aeronautica en Grèce en 1943. Fiat 1100 A du Regio Esercito à Rome le 10 février 1942.
(crédits photo : collection Aymeric Lopez)
Soldats italiens posant devant une Fiat 1100 A et une voiture non identifiée le 10 avril 1943 en France.
(crédits photo : collection Aymeric Lopez)
Fiat 1100 A en Ukraine en août 1941.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)
Fiat 1100 A de la sezione comando du 188° autoreparto pesante à Dniepropetrovsk le 8 mai 1942. Entretien d'une Fiat 1100 A par un atelier de campagne dans le secteur de Stalino (actuelle Donetsk).

À l'intérieur, la planche de bord fut rationalisée avec le regroupement des instruments (tachymètre/compteur kilométrique, thermomètre et jauge à carburant) dans un cadre à fond beige. Le volant à 3 branches restait identique à celui de la 508 C en bakélite noire. Le prix d'appel de la berline était de 23 400 lires, soit une augmentation de 20% par rapport à la 508 C de 1937.

Section longitudinale de la Fiat 1100 A. Vue de l'habitacle issue d'une brochure commerciale.

Tout comme la 508 C, la 1100 fut déclinée en berlina trasformabile à toit ouvrant, destinée principalement à l'export, et en berline à empattement long (2700 mm au lieu de 2420 mm), la 1100 L (ou AL). Le taxi sur 1100 L se distinguait par l'inversion du sens d'ouverture des portières du fait de la présence d'une cloison centrale séparant le chauffeur des passagers.

Fiat 1100 A berlina trasformabile. Fiat 1100 L à empattement long. Fiat 1100 L taxi devant le Lingotto.

L'histoire du cabriolet est plutôt singulière. Si sa réalisation était toujours confiée à Viotti, il faut noter que ce carrossier avait anticipé l'apparition de la calandre coupe-vent avec son cabriolet de 1938 sur base de 508 C.

Le cabriolet Viotti de 1938 sur Fiat 508 C anticipait l'adoption de la calandre coupe-vent.
Le cabriolet Viotti sur châssis Fiat 1100 se distinguait par ses portières à ouverture traditionnelle. Habitacle du cabriolet Viotti.

La 1100 torpédo reprenait les lignes de la 508 C torpédo en adoptant la nouvelle calandre coupe-vent. Les flèches de direction étaient curieusement logées dans les portières arrière.

Fiat 1100 A torpédo du Regio Esercito dans les environs de Cyrène, en Libye, en février 1942.
(crédits photo : collection Aymeric Lopez)

La 1100 coloniale bénéficia de l'ajout d'une électropompe de gavage remplaçant la pompe attelée qui ne donnait pas satisfaction pour un carburant dont la densité chutait avec la chaleur. Le rapport de transmission fut raccourci à 6/37, comme sur les 508 L. Si les premiers exemplaires de 1100 coloniale montaient des jantes 18''x3'', elles furent rapidement remplacées par des 16''x4''.

Fiat 1100 A coloniale de début de production caractérisée par ses jantes 18''.

Entre 1939 et 1948, la 1100 A fut produite à 74 962 exemplaires, dont 23 104 pour la version 1100 L.

Versions spéciales

Les versions commerciales (camionnette et fourgonnette) apparues en 1941 furent réalisées sur le châssis 1100 ALR (lungo rinforzato), à longerons pleins, affichant un rapport de transmission de 6/41 et montant des jantes de 16''x4,5''.

Camionnette civile sur châssis 1100 ALR. Fourgonnette civile sur châssis 1100 ALR. Fourgonnette Menarini servant à recharger les batteries des stations radio de campagne du Regio Esercito.
(crédits photo : Industria Italiana Autobus)
Fourgonnette de l'Istituto Luce en Afrique du Nord au printemps 1942.
(crédits photos : Archivio Centrale dello Stato)
Fourgonnette de l'Istituto Luce sur le front russe au printemps 1942.
(crédits photo : Archivio Centrale dello Stato)

En 1940, Viberti obtint une important commande de la part du Regio Esercito pour construire des camionnettes de 1000 kg de charge utile. Réalisées sur châssis à empattement court, elles se caractérisaient par un caisson et des portières en bois. Leur production se poursuivit sous contrôle allemand, avec 1677 camionnettes militaires construites entre septembre 1943 et janvier 1945.

Fiat 1100 camioncino militare carrossé par Viberti. Fiat 1100 camioncino militare sur le toit du Lingotto. Fiat 1100 camioncino militare de l'Ufficio Propaganda Regio Esercito.
Fiat 1100 camioncino militare du 129° autoreparto pesante en URSS en 1942. Fiat 1100 camioncino militare recouvert d'une épaisse couche de neige sur le front de l'Est.
(crédits photo : collection A.S. Chiesa)

Suite à l'expérimentation réalisée sur la 508 C, certains exemplaires du camioncino militare reçurent un armement antiaérien constitué de 2 mitrailleuses Fiat mod.35 de 8 mm montées sur affût double. Désignée 1100 LMR, cette version armée se caractérisait par des ridelles de caisson rehaussées et la présence d'une capote repliable, sans doute pour masquer les mitrailleuses à la vue des avions ennemis. La version définitive de l'affût, dérivé de celui du canon Breda de 20/65, bénéficiait d'un viseur surélevé facilitant le pointage des armes. Adoptée en 1941, elle fut produite à 68 exemplaires par l'OARE distribués à la Div.mot. Trieste.

Fiat 1100 LMR armée de 2 mitrailleuses Fiat mod.35 montées sur la version initiale de l'affût.
(crédits photo : CETEM)
Fiat 1100 LMR dans sa configuration initiale avec capote dépliée.
(crédits photo : via Alessandro Sannia)
Fiat 1100 LMR dans sa configuration définitive avec l'affût dérivé de celui du Breda de 20/65.

Des ambulances furent réalisées sur le châssis de la 1100 par les carrossiers Bertone, Boneschi, Esperia, Guglielmo Conta, Strafurini et Viberti. En 1944, ce dernier réalisa une ambulance à carrosserie en bois pour minimiser l'utilisation de matériaux stratégiques.

Ambulance Bertone sur châssis 1100 AL. Ambulance Boneschi de la Regia Marina. Ambulance Conta devant le Lingotto.
Ambulance Esperia de 1940 pour la Regia Marina. Ambulance Viberti de 1940 pour le Regio Esercito.
Ambulances de la CRI sur les quais de l'Arno à Florence en 1943. Ambulance Viberti à carrosserie en bois construite pour l'armée allemande en 1944. Ambulance Viberti à carrosserie en bois de la Div. Littorio au début de l'année 1945.

En 1941, Viotti réalisa 2 torpédo sur châssis de 1100 A coloniale pour le compte de l'EIAR. Ces véhicules auraient du être employés pour couvrir l'évolution de la campagne en Afrique du Nord, mais ils n'arrivèrent jamais à destination, le navire qui les transportaient ayant été coulé.

Torpédo sur châssis 1100 A coloniale réalisé par Viotti pour le compte de l'EIAR en 1941.

À l'été 1941, le commandement du CSIR demanda à Fiat de transformer 50 exemplaires de la 508 CM en berline adaptée aux conditions rigoureuses de ce théâtre d'opération. Désignée tipo Russia par les militaires et berlina F.O. (pour Fronte Orientale) par Fiat, cette voiture présentait une carrosserie similaire à celle des berlines 1100 A civiles, mais arborant un camouflage biton et un pare-choc identique à celui de la 508 CM. Le chauffage de l'habitacle était assuré par un échangeur placé sur le conduit d'échappement.

Fiat 508 CM berlina F.O. sur le front russe.

La Fiat 1100 après guerre

La 1100 fut produite après guerre jusqu'en 1948, lorsqu'elle fut remplacée par la 1100 B, homologuée en octobre de cette année. Elle se distinguait de la 1100 A par un moteur développant quelques chevaux de plus (35 au lieu de 32 ch). L'intérieur se voulait moins austère avec un volant à 2 branches et des boutons marron clair.

Fiat 1100 B introduite en 1948.
Fiche technique
 1100 A berline
Longueur 4050 mm
Empattement 2420 mm
Largeur 1480 mm
Voie avant / arrière 1231 / 1226 mm
Hauteur 1500 mm
Garde au sol 145 mm
Poids à vide 890 kg
Équipage 4 à 5
Configuration d'essieux 4x2
Moteur Type 108 C : 4 cylindres essence de 1089 cm3, développant 32 ch à 4000 tr/min
Vitesse maximale 110 km/h sur route
Autonomie 370 km sur route
Emport en carburant 32 L
Profil de Fiat 1100 LMR.
(crédits : Giulio Benussi)
Sources :
  • Les belles italiennes, tous les modèles des origines à nos jours, Ornella Sessa, Alessandro Bruni, Massimo Clarke, Federico Paolini & Jean-Pierre Dauliac, Gründ, 2007
  • Automobili Fiat, Volume secondo, Angelo Tito Anselmi, Edizioni della Libreria dell'Automobile, 1986
  • Fiat, tutti i modelli del Novecento, Volume I, Editoriale Domus, 2010
  • I miei 40 anni di progettazione alla Fiat, Dante Giacosa, Centro Storico Fiat, 1979
  • Le fuoristrada Fiat, Alessandro Sannia, All Media, 2002
  • Carrozzeria Boneschi, Sergio Puttini, Giorgio Nada Editore, 1989
  • Bertone, Luciano Greggio, Giorgio Nada Editore, 1992
  • Carrozzeria Viotti Torino, Alessandro Sannia, Società Editrice Il Cammello, 2012
  • Le ambulanze italiane, Alessandro Sannia & Pierfrancesco Mainetti, Fondazione Negri, 2006
  • Gli Autoveicoli da combattimento dell’Esercito Italiano, Volume secondo (1940-1945), Nicola Pignato & Filippo Cappellano, Stato Maggiore dell’Esercito, Ufficio Storico, 2002
  • La meccanizzazione dell'esercito dalle origini al 1943, Tomo II, Lucio Ceva & Andrea Curami, USSME, 1994
  • Semicingolati, motoveicoli e veicoli speciali del Regio Esercito italiano 1919/1943, Giulio Benussi, Intergest, 1976
  • Gli Autoveicoli tattici e logistici del Regio Esercito Italiano fino al 1943, tomo secondo, Nicola Pignato & Filippo Cappellano, Stato Maggiore dell'Esercito, Ufficio Storico, 2005
  • Gli Autoveicoli del Regio Esercito nella Seconda Guerra Mondiale, Nicola Pignato, Storia Militare, 1998
  • Immagini ed evoluzione del corpo automobilistico, Volume II (1940-1945), Valido Capodarca, Comando traporti e materiali dell'esercito, 1995
  • La logistica dell'esercito italiano (1831-1981), volume IV, Illustrazioni, Ferruccio Botti, Stato Maggiore dell'Esercito, Ufficio Storico, 1995
  • Due anni al volante su piste di neve e fango, Cronaca e immagini della campagna di Russia nel diario dell'autiere scledense Lino Sassaro (188° Autoreparto pesante), Luca Valente, Edizioni Menin, 2008
  • Regia Aeronautica Italiana, The Royal Italian Air Force 1923-1945, Spencer Anthony Coil & Renato Zavattini, Schiffer Military History Book, 2009
  • Veicoli dei vigili del fuoco in Italia, Giuseppe Thellung & Luca Pacchioni, Giorgio Nada Editore, 2007
  • Automezzi Italiani per i Vigili del Fuoco, Massimo Condolo, Fondazione Negri, 2005
  • Fiat 508 CM, Claudio Pergher, Notiziario Modellistico GMT n°1/04, 2004
  • Telaio separato, Guida all'acquisto Fiat 1100 B/E, Vittorio Falzoni Gallerani, Automobilismo d'epoca n°93, 2013
  • « 1100 musone », Alessandro Sannia, Registro Fiat XIV-1, 2002
  • page sur la Fiat 1100 du site Zuckerfabrik24
Pour reproduire ce véhicule :
FabricantÉchelleRéférence et désignationGalerie
Italian Kits Armor 1/72 IKA72014 Fiat 1100 APS autopompa con serbatoio -
Italian Kits Armor 1/72 IKA72010 Fiat 1100 L Ambulanza (carrozzeria Viberti) -
Italian Kits Armor 1/72 IKA72011 Fiat 1100 Viberti ambulanza Einheits -
Model Victoria 1/35 40103 Fiat berlina 1100 A militare -

Réagissez à cet article
Pas de commentaire

Lu 1102 fois Dernière modification le samedi, 25 février 2017 12:12
More in this category: « Fiat 508 C Nuova Balilla