Dernières mises à jour

Se connecter

dimanche, 17 décembre 2017 13:57

Semovente M 43 da 105/25

Ecrit par 
Semovente M 43 da 105/25 à l'usine Ansaldo-Fossati de Sestri Ponente en juillet 1943. Semovente M 43 da 105/25 à l'usine Ansaldo-Fossati de Sestri Ponente en juillet 1943. Fondazione Ansaldo

Armé d'un puissant canon de 105 mm et offrant une silhouette très basse, le semovente da 105/25 est considéré comme le meilleur blindé italien de la seconde guerre mondiale.

Développement et caractéristiques

Le développement d'un canon automoteur de grande puissance fut réalisé en parallèle par deux firmes italiennes en 1942. OTO avait choisi d'installer un obusier Ansaldo de 105/20 sur le châssis du char lourd P 40. Tandis qu'OTO en était encore à la phase de développement, l'établissement Ansaldo Fossati réalisa de sa propre initiative un prototype de semovente sur une caisse dérivée du M 42 armé d'un canon de 105/23. Achevé entre le 16 et le 28 janvier 1943, il fut examiné par l'Ispettore delle Truppe Motorizzate e Corazzate et par l'Ispettore dell'Arma d'Artiglieria le 1er février puis présenté le 27 février au CSM pour les essais officiels.

Modèle en bois de masse oscillante de 105/20 pour semovente réalisé en septembre 1942.
Prototype du semovente M 43 da 105/23 photographié dans la cour de l'usine Ansaldo-Fossati de Sestri Ponente à côté d'un semovente M 42 da 75/18 le 1er février 1943. La silhouette plus basse du M 43 par rapport au M 42 est clairement mise en évidence.
Le prototype du semovente M 43 da 105/23 au CSM, après l'ajout des phares, de l'antenne radio, des supports de jerrycans et des différents accessoires.

Sa caisse, désignée initialement M 42 L puis M 43, ressemblait beaucoup à celle du M 42, mais elle était élargie de 19 cm et abaissée de 11 cm. La majorité des tôles du blindage était assemblée par soudage et non plus rivetée, et la partie frontale avait été retravaillée, en remplaçant la plaque incurvée par deux plaques planes. La cloison entre le compartiment moteur et le compartiment de combat avait été reculée de 200 mm pour agrandir le compartiment de combat. Sur les automoteurs de série, le canon de 105/23 fut remplacé par celui de 105/25. L'engin était équipé d'un poste radio RF 1 CA.

Prototype du semovente M 43 da 105/23 armé d'une mitrailleuse Breda mod.38 de 8 mm au CSM. Vue arrière du prototype du semovente M 43 da 105/23 au CSM. Poste de pilotage et de combat du prototype du semovente M 43 da 105/23.

Le semovente M 43 da 105/25, surnommé « Bassotto » (Teckel en italien, du fait de sa silhouette basse), fut adopté le 2 avril 1943.

Semovente M 43 da 105/25 immatriculé "RE 5852" dans la cour de l'usine Ansaldo-Fossati de Sestri Ponente en juillet 1943.
(crédits photos : Fondazione Ansaldo)

Production et utilisation

Le Regio Esercito passa une commande pour 130 exemplaires du semovente da 105/25 le 29 mars 1943, portée à 200 le 10 mai puis à 454 en juin. Certaines sources mentionnent jusqu'à 494 exemplaires commandés en juillet 1943. Les premiers véhicules sortirent des lignes d'assemblage début mai. Le premier exemplaire, immatriculé « RE 5846 », fut livré à l'école de Nettunia le 2 juillet 1943. Au 8 septembre 1943, seuls 30 exemplaires avaient été livrés.

Semoventi M 43 da 105/25 à l'usine Ansaldo-Fossati de Sestri Ponente, prêts à être livrés.
Semoventi M 43 da 105/25 et chars moyens M 15/42 à l'usine Ansaldo-Fossati en juillet 1943. Semoventi M 43 da 105/25 à l'usine Ansaldo-Fossati en juillet 1943.

La production resta insuffisante pour équiper les cinq groupes de 12 semoventi chacun créés avant l'armistice. Il s'agissait des DC, DCI, DCII, DCIV et DCV gr., mais seuls les DCI et DCII gr. basés à Nettunia étaient au complet. Le DCI gr., assigné au 235° rgt.art.cr. Ariete II, participa aux combats pour la défense de Rome le 9 septembre 1943, durant lesquels quatre semoventi M 43 da 105/25 furent détruits.

Semovente M 43 da 105/25 à Nettunia à l'été 1943. Semovente M 43 da 105/25 chargé sur une remorque après avoir déchenillé pendant l'été 1943. Rare photo couleur d'un semovente da 105/25 capturé près de Rome par la 2.Fallschirmjäger-Division en septembre 1943.
(crédits photo : collection Thomas Anderson)

Après l'armistice de septembre 1943, la production reprit pour le compte des Allemands. Par rapport aux véhicules produits précédemment, quatre dents anti déchenillement furent ajoutées aux barbotins. De septembre 1943 à décembre 1944, Ansaldo produisit 91 StuG M 43 mit 105/25 853(i), selon la désignation allemande. Il faut y ajouter les 26 exemplaires capturés aux troupes italiennes suite à l'armistice. Ils combattirent en Italie et dans les Balkans. Deux semoventi da 105/25 furent capturés par des troupes italiennes du CIL lors de leur remontée en Italie en 1944.

Semovente M 43 da 105/25 produit après l'armistice, reconnaissable aux dents anti déchenillement sur le barbotin. Le 87ème exemplaire de semovente da 105/25 encore privé de son camouflage, aux côtés d'un semovente M 43 da 75/46.
(crédits photo : Fondazione Ansaldo)
Semovente da 105/25 au fort Tiburtino de Rome en mars 1944. Il porte encore une plaque du Regio Esercito.
(crédits photo : collection Karlheinz Münch)
Le tankiste Giulio Bartuli posant sur un semovente da 105/25 du Panzer-Ausbildungs-Abteilung Süd en décembre 1943 à Montorio Veronese.
(crédits photo : famille Bartuli)
Semovente da 105/25 détruit à Faenza le 17 décembre 1944.
(crédits photo : collection Jeff Plowman)
Semovente da 105/25 de la Fallschirm-StuG-Brigade XI abandonné à Medicina le 16 avril 1945.
(crédits photo : MWP)

Entre février et avril 1945, un Bassotto équipa également le squadrone comando du gr.cr. Leoncello, basé à Polpenazze. Surnommé Terremoto (Tremblement de terre en italien), il n'eut pas l'occasion d'être utilisé au combat et finit saboté par son équipage le 25 avril 1945 dans les environs de Cernusco sul Naviglio.

Semovente da 105/25 "Terremoto" du gr.cr. Leoncello en février-mars 1943.
(crédits photo : collection Nino Arena)

Après guerre, quelques obusiers de 105/25 furent modifiés pour pouvoir tirer des obus de 105/22 américains et montés dans des ouvrages fortifiés le long de la frontière italo-yougoslave.

Fiche technique
Longueur 5070 mm
Largeur 2410 mm
Hauteur 1740 mm
Garde au sol 350 mm
Poids en ordre de combat 15 700 kg
Équipage 3
Moteur Type SPA 15 TB essence 8 cylindres de 11 980 cm3, développant 192 ch à 2400 tr/min
Vitesse maximale 38 km/h sur route
20 km/h en tout terrain
Autonomie 170 km sur route
130 km en tout terrain
Emport en carburant 316 L
Protection 15 à 70 mm
Armement 1 canon de 105/25 (48 coups)
1 mitrailleuse Breda mod.38 de 8 mm (864 coups)
Plan 4 vues d'un semovente M 43 da 105/25 de début de production. Profil d'un semovente M 43 da 105/25 produit après l'armistice de septembre 1943. Semovente M 43 da 105/25 du gr.cr. Leoncello.
(crédits : Ruggero Calò)
Sources :
  • Gli Autoveicoli da combattimento dell’Esercito Italiano, Volume secondo (1940-1945), Nicola Pignato & Filippo Cappellano, Stato Maggiore dell’Esercito, Ufficio Storico, 2002
  • I mezzi blindo-corazzati italiani 1923-1943, Nicola Pignato, Storia Militare, 2005
  • Veicoli da combattimento dell'esercito italiano dal 1939 al 1945, Cesare Falessi & Benedetto Pafi, Intyrama books, 1976
  • Motoriii !!!, Le truppe corazzate italiane 1919/1994, Nicola Pignato, GMT, 1995
  • La meccanizzazione dell'esercito dalle origini al 1943, Tomo II, Lucio Ceva & Andrea Curami, USSME, 1994
  • Carro M, Carri medi M11/39, M13/40, M14/41, M15/42, Semoventi e altri derivati, Volume primo, Andrea Tallillo, Antonio Tallillo & Daniele Guglielmi, GMT, 2010
  • Carro M, Carri medi M11/39, M13/40, M14/41, M15/42, Semoventi e altri derivati, Volume secondo, Andrea Tallillo, Antonio Tallillo & Daniele Guglielmi, GMT, 2012
  • Italian artillery of WWII, Enrico Finazzer & Ralph A. Riccio, MMP Books, 2015
  • Andare contro i carri armati, L'evoluzione della difesa controcarro nell'esercito italiano dal 1918 al 1945, Filippo Cappellano & Nicola Pignato, Gaspari editore, 2007
  • I mezzi corazzati italiani della guerra civile 1943-1945, Paolo Crippa, TankMasterSpecial n°05, 2015
  • …Come il diamante, I Carristi italiani 1943-45, Sergio Corbatti & Marco Nava, Laran Éditions, 2008
  • Italian armour in German service 1943-1945, Daniele Guglielmi, Mattioli 1885, 2005
Pour reproduire ce véhicule :
FabricantÉchelleRéférence et désignationGalerie
Brach Model 1/72 BM-7208 Semovente M43 105/25 Bassotto -
Historica Production 1/35 1001 Semovente 105/25 M43 Bassotto -
CRI.EL Model 1/35 RA07 Semovente Ansaldo Fiat M43 105/25 Bassotto -

Réagissez à cet article
Pas de commentaire

Lu 1091 fois Dernière modification le dimanche, 17 décembre 2017 14:06
More in this category: « Semovente M 41M da 90/53